Littérature hispano-portugaise

Affichage de 1–12 sur 87 résultats

  • Lucía ETXEBARRIA

    UN MIRACLE EN ÉQUILIBRE

    POCHE -51% ! 4,00

    Loin des clichés, Lucía Etxebarria livre, à travers cette longue lettre d’une jeune mère à sa fille, une réflexion jubilatoire sur la féminité actuelle. Tour à tour drôle, piquante et poétique, elle lui parle des désirs multiples et parfois contraires qui tiraillent le cœur de la femme moderne : être indépendante, attirante, active, aimante, l’une après l’autre ou toutes à la fois. Elle lui parle aussi de ses doutes d’écrivain et de l’inspiration capricieuse. Ce roman bourré d’humour et d’émotion a reçu le prestigieux prix Planeta, équivalent espagnol du prix Goncourt.  » Lucía Etxebarria décape la maternité avec l’humour qu’on lui connaît, mais aussi avec une profondeur et une émotion nouvelles  » Olivia de Lamberterie, Elle

  • Rodrigo Fresan

    LES JARDINS DE KENSINGTON

    POCHE -50% ! 4,00

    Jim voyage à travers les âges pour ne pas grandir. Sur sa chronocyclette, il va des swinging sixties à l’Angleterre victorienne, et inversement. Il adore Star Treck et se déplace en fiacre. Il est fan des Beatles et ami avec James Barrie, ce grand écrivain oublié. La vie de Jim Yang est un rêve éveillé. Car comme Peter Pan, sa seule patrie est au-delà du temps: c’est celle de la jeunesse éternelle. Né en 1963 à Buenos Aires, Rodrigo Fresán est auteur de romans et de nouvelles traduits dans toute l’Europe et aux États-Unis. Il est l’un des chefs de file du renouveau littéraire latino-américain.« Rodrigo Fresán livre ses plus belles pages sur l’enfance. »Le Monde des livresTraduit de l’espagnol (Argentine) par Isabelle Gugnon

  • Paulo Coelho

    ADULTÈRE

    BROCHÉ -49% ! 9,50

    Linda a 31 ans et, aux yeux de tous, une vie parfaite : elle a un mari aimant, des enfants bien élevés, un métier gratifiant de journaliste et habite dans une magnifique propriété à Genève. Cependant, elle ne supporte plus de faire semblant d’être heureuse quand, en vérité, elle ne ressent rien d’autre qu’un sentiment grandissant d’apathie et d’indifférence. Jusqu’au jour où elle retrouve un ancien petit ami. Jacob est un homme politique de premier plan et, lors d’une interview, il éveille en elle un sentiment oublié depuis longtemps : la passion. Elle fera tout pour conquérir cet amour impossible et devra aller au plus profond d’elle-même pour enfin trouver le bonheur.

  • Lucía ETXEBARRIA

    AIME-MOI, POR FAVOR !

    POCHE -51% ! 3,50

    Fou, impossible, fusionnel, contre nature, examiné dans tous ses états mais toujours du point de vue des femmes, l’amour est le fil secret qui traverse ces histoires. D’un bout à l’autre du spectre social, ces quinze instantanés dressent un bilan choc de la condition féminine au XXIe siècle. Impertinente, Lucía Etxebarria croque sans concession et avec un humour cru les relations homme-femme, femme-femme, et plus si affinités… Sa morale,  » plutôt seule que mal accompagnée « , touche aux nerfs de nos existences chaotiques et retrouve la densité d’Amour, Prozac et autres curiosités. Une virée speed au cœur de la féminité vraie et émouvante.  » Un drôle de kaléidoscope affectif, bien fracassé.  » Clémence Boulouque, Madame Figaro

  • Arturo Pérez-Reverte

    LE TABLEAU DU MAÎTRE FLAMAND

    POCHE -49% ! 4,00

    Sur la toile, peinte il y a cinq siècles, un seigneur et un chevalier jouent aux échecs, observés depuis le fond par une femme en noir. Détail curieux : le peintre a exécuté ce tableau deux ans après la mort mystérieuse dun des joueurs et tracé l’inscription «Qui a pris le cavalier ?», également traduisible par «Qui a tué le cavalier ?».Tout cela n’éveillerait que des passions de collectionneurs si des morts violentes ne semblaient continuer la partie en suspens sur la toile. Et c’est ainsi que l’histoire, la peinture, la logique mathématique viennent multiplier les dimensions d’une intrigue elle-même aussi vertigineuse que le jeu d’échecs…Une oeuvre d’une originalité étonnante, traduite dans de nombreux pays et couronnée en France par le Grand Prix de littérature policière 1993.

  • Mercedes Deambrosis

    MILAGROSA

    POCHE -51% ! 3,00

    La très réservée Milagrosa grandit entre deux ombres. Celle de sa mère, la fiévreuse Carmencita, à la fois terrible et fascinante, et celle du dictateur espagnol Franco, tout aussi envahissant. Carmencita, fervente adepte du Caudillo, inculque à sa famille les préceptes politiques et religieux du régime. Par peur de la décevoir, Milagrosa s’impose les règles les plus strictes. Jusqu’à l’âge de raison… Mercedes Deambrosis est née en 1955 à Madrid, elle vit désormais à Paris. Elle est notamment l’auteur d’Un après-midi avec Rock Hudson et de La Promenade des délices, disponibles en Points. « Récit sincère, parfois très drôle, à la croisée de l’intime et du politique. »Le Matricule des Anges

  • Arturo Pérez-Reverte

    LE MAÎTRE D’ESCRIME

    POCHE -51% ! 3,50

    A la fin du siècle dernier, dans une Espagne secouée par de graves troubles politiques, un maître d’escrime assiste à la lente disparition de son art et des valeurs auxquelles il a été fidèle toute sa vie. Lorsque dans sa salle d’armes apparaît la belle et énigmatique Adela de Otero, sa vie bascule dans une aventure où les trahisons succèdent aux manoeuvres politiques et aux crimes, et qui se déroule selon les règles d’un duel : assaut, fausse attaque, dégagement forcé, jusqu’au combat à pointe nue, mortel. Révélé en France par le Tableau du maître flamand, l’auteur trace ici au fleuret une intrigue policière haletante et une histoire d’amour qu’eût volontiers signée Alexandre Dumas.

  • Arturo Pérez-Reverte

    LE CAPITAINE ALATRISTE

    POCHE -38% ! 3,50

    Le Capitaine Alatriste est l’histoire d’un ancien soldat espagnol, vétéran de la guerre de Flandre, spadassin à la solde des nobles ou de riches hidalgos. Ses aventures nous entraînent dans les intrigues de la cour de Philippe IV, roi d’une Espagne corrompue et décadente, dans les ruelles obscures de Madrid, dans les tavernes où Francisco de Quevedo compose des sonnets, dans les théâtres où les comédies de Lope de Vega finissent en échauffourées. Le jeune Inigo de Balboa, l’implacable Inquisiteur Emilio Bocanegra, l’assassin Gualterio Malatesta et le diabolique secrétaire du roi, Luis de Alquézar sont quelques-uns des personnages inoubliables de ces aventures où l’action renoue, grâce à une plume flamboyante, avec la plus grande tradition du roman de cape et d’épée.

  • Paulo Coelho

    LE DÉMON ET MADEMOISELLE PRYM

    POCHE -55% ! 2,50

    L’homme est-il bon ou mauvais ? Entraînés par un mystérieux étranger, les habitants d’un petit village ont une semaine pour choisir entre le Bien et le Mal.Une parabole éblouissante sur le combat que se livrent en nous les ténèbres et la lumière, et une réflexion sur la liberté que nous avons, à chaque instant, de choisir notre chemin.

  • Almudena Grandes

    VENTS CONTRAIRES

    POCHE -49% ! 4,50

    Dans un quartier résidentiel des environs de Rota, une ville tranquille du golfe de Cadix, deux maisons se font face : celle de Sara Gómez Morales, une célibataire de quarante-cinq ans, discrète, intelligente, et celle de Juan Olmedo, un séduisant trentenaire, médecin de renom, qui vit avec son frère Alfonso, arriéré mental, et sa nièce Tamara, âgée d’une dizaine d’années. Peu à peu, une profonde complicité s’établit entre Sara et Juan : tous deux ont fui Madrid, tous deux sont hantés par leur passé… Mais cette nouvelle vie à laquelle ils aspirent semble leur être refusée… Tandis que le levant et le ponant soufflent sur la côte Atlantique, ces âmes blessées tentent de déjouer les ruses d’un destin inéluctable. Par l’auteur de C?ur glacé.Un livre dense, habilement rythmé, des portraits d’hommes et de femmes d’une extrême finesse, une atmosphère à la Almodóvar, de la passion, du sexe, des désillusions, de l’espoir… Tifenn Duchatelle, Elle.

  • Anna Gavalda

    ENSEMBLE, C’EST TOUT

    BROCHÉ -57% ! 9,50

    L’action se déroule à Paris, au pied de la tour Eiffel très exactement, et couvre une année. Ce livre raconte la rencontre puis les frictions, la tendresse, l’amitié, les coups de gueule, les réconciliations et tout le reste encore, tout ce qui se passe entre quatre personnes vivant sous un même toit. Quatre personnes qui n’avaient rien en commun au départ et qui n’auraient jamais dû se rencontrer. Un aristocrate bègue, une jeune femme épuisée, une vieille mémé têtue et un cuisinier grossier. Tous sont pleins de bleus, pleins de bosses et tous ont un cœur gros comme ça (non, plus gros encore !)… C’est la théorie des dominos à l’envers. Ces quatre-là s’appuient les uns sur les autres mais au lieu de se faire tomber, ils se relèvent. On appelle ça l’amour.

  • Gabriel Garcia Marquez

    LA MALA HORA

    POCHE -49% ! 3,50

     » Un village colombien, qui a connu la guerre civile, vit en paix depuis que le maire a rétabli l’ordre par la terreur. Mais, un soir, les premiers tracts anonymes apparaissent sur quelques portes. Celui que lit César Montero l’amène aussitôt à tuer. Et les tracts se multiplient, semant la discorde dans les familles, ravivant les haines, réveillant dans la mémoire de chacun les combines, les exactions, les crimes commis dans le passé.Le curé Angel, d’abord indifférent, demande finalement au maire de prendre des mesures d’autorité devant ce  » cas de terrorisme contre l’ordre moral « . Rien n’empêche les tracts de proliférer. Le maire décide de revenir à la répression. La paix mensongère est terminée, le village est retourné à son enfer quotidien.Un mélange d’apathie et de violence qui laisse dans nos esprits un arrière-goût de sang et de désespoir. Un roman puissant.Valérie Hanotel, Le Figaro Madame. « 

Affichage de 1–12 sur 87 résultats