Littérature

Les derniers romans, thrillers et livres de sciences-fiction sont dans ce rayon. Découvrez tous vos auteurs favoris ainsi que les conseils de lectures.

Affichage de 1–12 sur 3217 résultats

  • Christian Signol

    LA RIVIÈRE ESPÉRANCE

    POCHE -54% ! 3,00

    Au début du XIXe siècle, la Dordogne était l’une des plus belles voies de transport fluvial. Bateliers, pêcheurs, passeurs : tous aimaient cette rivière qui les faisait vivre, cette déesse qui dispensait fortune et misère, cette amante jalouse qui parfois retenait l’un des leurs… Comme tout le monde sur le port de Souillac dans ces années 1830, les Donadieu sont bateliers. À treize ans, Benjamin embarque sur la gabare de son père. Il part à la conquête d’un monde nouveau. Entraîné dans des conflits entre grands marchands, victime d’une machination, Benjamin sera séparé de ceux qu’il aime et de sa promise, Marie. Mais le grand fleuve charrie aussi le bonheur…  » La vérité et la justesse du détail, la précision poétique du lieu et du temps plongent les êtres et les choses dans une éternité qui est, elle, le lot des vrais romanciers.  » Le Quotidien de Paris

  • Catherine Faye

    L’ATTRAPE-SOUCI

    POCHE -53% ! 3,50

    Décembre 2001. Lucien, onze ans, vient d’arriver à Buenos Aires avec sa mère. Dans une librairie, il est captivé par de mystérieuses petites boîtes jaunes enfermant de minuscules poupées. Selon une légende, si on leur confie ses soucis avant de s’endormir, le lendemain, ils se sont envolés.Le temps qu’il choisisse son attrape-souci, c’est sa mère qui s’est envolée. Disparue.Lucien part à sa recherche et se perd dans la ville immense. Au fil de ses errances, il fait des rencontres singulières. Cartonniers, prostituées, gamins des rues grâce à qui, envers et contre tout, il se construit, apprend à grandir.Rebaptisé Lucio par ses compagnons de route, cet enfant rêveur et déterminé incarne ce possible porte-bonheur que chacun a en soi.Avec une voix convaincante, Catherine Faye mêle roman d’apprentissage et clin d’?il littéraire à Salinger. Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres.Un roman dépaysant traversé par un imaginaire audacieux. Voici une voix neuve en littérature. Pierre Vavasseur, Le Parisien.Un premier roman superbe, qui aspire le lecteur de bout en bout. Valérie Marin La Meslée, Le Point.

  • Marguerite Yourcenar

    L’OEUVRE AU NOIR

    POCHE -57% ! 4,00

    En créant le personnage de Zénon, alchimiste et médecin du XVI? siècle, Marguerite Yourcenar, l’auteur de Mémoires d’Hadrien, ne raconte pas seulement le destin tragique d’un homme extraordinaire. C’est toute une époque qui revit dans son infinie richesse, comme aussi dans son âcre et brutale réalité ; un monde contrasté où s’affrontent le Moyen Âge et la Renaissance, et où pointent déjà les temps modernes, monde dont Zénon est issu, mais dont peu à peu cet homme libre se dégage, et qui pour cette raison même finira par le broyer.

  • Anne Tyler

    UNE BOBINE DE FIL BLEU

    POCHE -49% ! 4,50

    Ils se croyaient uniques : c’était peut-être la preuve supplémentaire que les Whitshank étaient une famille comme les autres. Abby Whitshank est mère de cinq enfants devenus adultes. Elle excelle à les rassembler tous autour d’un repas ou d’une conversation. Pourtant, si aujourd’hui tous les enfants sont de retour à Baltimore, c’est parce que Abby les inquiète par ses comportements étranges et ses pertes de mémoire. Le coeur de la famille Whitshank semble battre de travers. Même Denny, le fils rebelle, s’en émeut. Avec humour et mélancolie, Anne Tyler recompose le drame doux-amer d’une famille qui se croyait plus heureuse que les autres. Elle l’était, c’est vrai, mais au prix de mille petits arrangements avec la réalité…  » Anne Tyler recrée à la perfection la vie enviable et le quotidien animé d’une maisonnée où l’on n’a rien à cacher. Vraiment ?  » Florence Bouchy – Le Monde des Livres Traduit de l’anglais (États-Unis) par Cyrielle Ayakatsikas

  • H.Rivera Letelier

    LA REINE ISABEL CHANTAIT DES CHANSONS D’AMOUR

    POCHE -55% ! 4,50

    Dans une des compagnies salpêtrières perdues dans les vastes étendues délirantes du désert d’Atacama, on enterre Isabel, une prostituée, qui y travailla depuis l’âge de 11 ans. Hernan Rivera Letelier, ancien mineur du salpêtre, nous raconte dans un style puissant et burlesque cet enterrement et la fin d’un univers à la fois désespéré et débordant de vitalité.

  • Gabriel Garcia Marquez

    L’AUTOMNE DU PATRIARCHE

    POCHE -53% ! 3,50

    Depuis trente ans, plusieurs grands romans latino-américains nous ont décrit par le menu le monde hallucinant de la dictature « à l’américaine » : délation, exactions de tous ordres, assassinats, exterminations même, bestialité, cupidité, abus sexuels, protections étrangères, soif maladive de pouvoir que finalement la solitude transforme en frustration. Cette réalité tragique, nous la retrouvons tout au long de ce roman, mais sous la plume de García Márquez elle prend une dimension burlesque incomparable.Le patriarche est ici un dictateur dans la grande tradition de l’Amérique latine. C’est un vieux général qui a « entre 107 et 232 ans ». Tyran méfiant et délirant, les structures minables de son pays arriéré le vouent à des aventures cauchemardesques que l’imagination non moins délirante de Gabriel García Márquez transforme en folles équipées drolatiques.Cocasserie, jaillissement incessant de trouvailles, ruissellement de mots qui brillent comme d’insolites pierres précieuses : on retrouve dans L’Automne du patriarche toute la magie de Cent ans de solitude.

  • George Orwell

    LA FERME DES ANIMAUX

    POCHE -58% ! 3,00

    « Un certain 21 juin eut lieu en Angleterre la révolte des animaux. Les cochons dirigent le nouveau régime. Snowball et Napoléon, cochons en chef, affichent un règlement : « Tout ce qui est sur deux jambes est un ennemi. Tout ce qui est sur quatre jambes ou possède des ailes est un ami. Aucun animal ne portera de vêtements. Aucun animal ne dormira dans un lit. Aucun animal ne boira d’alcool. Aucun animal ne tuera un autre animal. Tous les animaux sont égaux. »Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer : « Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres. » »

  • Vladimir Vladimirovich Nabokov

    LA TRANSPARENCE DES CHOSES

    POCHE -58% ! 3,00

    Alors que le taxi qui l’a amené de Trux à Witt s’arrête devant l’hôtel Ascot, Hugh Person, éditeur américain entre deux âges, évoque ses trois séjours précédents dans cette minable station des Alpes suisses. Le premier, dix-huit ans plus tôt, a été marqué par deux événements tout aussi lugubres dans son souvenir : la mort de son père et sa première expérience sexuelle (avec une prostituée). Quelques années plus tard, invité à se rendre une deuxième fois en Suisse pour travailler avec un écrivain célèbre, Mr. R…, Hugh rencontre Armande, fille capricieuse d’un architecte belge et d’une Russe exilée, et tombe éperdument amoureux d’elle. Un meurtre, de nombreux cauchemars, une fructueuse entrevue avec un psychiatre et quelques incendies réels ou rêvés complètent la trame de ce voile transparent à travers lequel brille le passé…

  • Carre John Le

    LE TAILLEUR DE PANAMA

    POCHE 4,00
  • Annie Ernaux

    LA PLACE

    POCHE -41% ! 3,50

    « Enfant, quand je m’efforçais de m’exprimer dans un langage châtié, j’avais l’impression de me jeter dans le vide.Une de mes frayeurs imaginaires, avoir un père instituteur qui m’aurait obligée à bien parler sans arrêt en détachant les mots. On parlait avec toute la bouche.Puisque la maîtresse me « reprenait », plus tard j’ai voulu reprendre mon père, lui annoncer que « se parterrer » ou « quart moins d’onze heures » n’existaient pas. Il est entré dans une violente colère. Une autre fois : « Comment voulez-vous que je ne me fasse pas reprendre, si vous parlez mal tout le temps ! » Je pleurais. Il était malheureux. Tout ce qui touche au langage est dans mon souvenir motif de rancoeur et de chicanes douloureuses, bien plus que l’argent. »

  • Annie Ernaux

    PASSION SIMPLE

    BROCHÉ -46% ! 6,50

     » A partir du mois de septembre l’année dernière, je n’ai plus rien fait d’autre qu’attendre un homme : qu’il me téléphone et qu’il vienne me voir chez moi.  » A.E.

  • CAHIERS DE DOLEANCES AUDOIS

    RELIURE INCONNUE 15,00

Affichage de 1–12 sur 3217 résultats