Littérature française

Affichage de 1–12 sur 783 résultats

  • UN TRIANGLE PRESQUE PARFAIT

    BROCHÉ 9,00
  • A.D.G.

    LA NUIT MYOPE

    BROCHÉ 3,00

    « La Nuit myope est un roman noir, mais sans morts et avec beaucoup de style. Ca compense. C’est explicitement placé sous le signe d’Antoine Blondin, Marcel Aymé et Jacques Perret, dans la grande tradition des traversées de Paris. L’histoire est simple. C’est l’Odyssée à l’envers d’un Ulysse ivre qui quitte Pénélope pour retrouver Calypso mais qui en sera empêché parce qu’il est myope et qu’il a cassé ses lunettes en repassant de nuit au domicile conjugal. On est au tout début des années 1980 et le monde d’avant est encore là, dans le Paris du petit matin où l’on croise de jeunes giscardiens en goguette, des gardiens de nuit qui dorment, des cabines téléphoniques, où l’on peut fumer dans les boîtes de nuit en dansant sur du disco, où les cadres sup rêvent de partir sur les traces de Stevenson dans les Cévennes après avoir insulté leur patron. C’est ironique, tendre, élégant, poétique : c’est A.D.G. », Jérôme Leroy.

  • David Bastide

    MON MEILLEUR PROFIL

    BROCHÉ 4,50

    Utilisant tous les registres de l’esprit, l’auteur est inimitable; il en devient ensorcelant. Assurément, avec ce livre, David Bastide incarne le retour d’une forme d’esprit qu’on croyait perdue. Un nouveau souffle littéraire.

  • David Bosc

    MILO

    POCHE 6,50

    Un homme d’une quarantaine d’années, Milo, s’installe dans une maison familiale, située dans les Bouches-du-Rhône et abandonnée depuis longtemps. Il y vit en marginal, travaillant au noir à l écart des habitants du village. On le découvre hanté par des cauchemars fratricides et le souvenir d’une ancienne compagne. Parce qu il refuse d avoir un enfant avec celle qu il aime et qui le lui demande, Milo a fait délibérément un pas de côté par rapport au cours logique de l existence. En opposant un refus radical au destin qui lui semblait assigné, Milo s aventure, tel un funambule sur le fil fragile de l existence, en quête d une vie nouvelle. Milo pourrait s apparenter à un roman d apprentissage. Or, de cheminements hasardeux en errances volubiles, c est à un roman de la reconstruction que le lecteur s avère convié. Par un véritable travail de sape, en usinant ou en coupant, en découpant, puis en clouant, le personnage cherche comment il pourra à nouveau prendre part à la vie. Bien plus qu un cheminement individuel, c est la fresque entière d une époque qui prend forme sous nos yeux. On lit certains romans pour savoir ; Milo, il s agirait plutôt de l écouter. La voix du personnage et celle du narrateur-auteur s entremêlent au point de faire apparaître, en poussant la dissonance jusqu à son paroxysme, de terribles moments de crise mais aussi de véritables états de grâce. D ailleurs, cette voix ne manque pas de faire écho, parfois, à l écriture de Samuel Beckett. Sous l apanage d une tournure littéraire foncièrement classique auquel l auteur prend un malin plaisir à tordre le cou, entre autodafé et feu de joie, Milo nous donne à voir le parcours d un homme qui a choisi l errance afin de se réconcilier avec le monde.

  • Mathieu Brosseau

    DATA TRANSPORT

    BROCHÉ 5,50
  • Michel Bussi

    T’EN SOUVIENS-TU, MON ANAÏS ? ET AUTRES NOUVELLES

    POCHE 3,50

    Voilà treize jours qu’Ariane a posé ses valises dans cette villa de la Côte d’Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d’un siècle plus tôt, lorsqu’une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison… Bienvenue au pays de Caux, terre de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards… Dans les romans de Michel Bussi, vous étiez surpris jusqu’à la dernière page… Dans ses nouvelles, vous le serez jusqu’à la dernière ligne.

  • Giacomo Casanova,Francis Lacassin

    CASANOVA : HISTOIRE DE MA VIE, TOME 2

    BROCHÉ 10,00

    Le plus ardent hommage rendu aux femmes par celui qui a passé sa vie à les adorer.Pendant cent trente-cinq ans, les lecteurs des Mémoires de Casanova n’ont eu droit qu’à une adaptation lourdement retouchée, souvent censurée – et, en quelques points, honteusement falsifiée – par un professeur de Dresde, Jean Laforgue, sous prétexte d’en éliminer les italianismes et les  » inconvenances « . C’est seulement en 1960 que le propriétaire du manuscrit a consenti à laisser publier à Paris le texte authentique rédigé en français par Casanova sous le titre Histoire de ma vie. C’est le texte de cette édition Brockhaus-Plon (aujourd’hui épuisée) que  » Bouquins  » ressuscite dans sa fraîcheur (et même sa verdeur) en lui ajoutant un copieux appareil critique tenant compte des découvertes faites en France, en Allemagne, en Russie et en Italie au cours des trente dernières années. À savoir plusieurs milliers de notes ou notices biographiques, une chronologie, une bibliographie, des cartes et plans, des dossiers établis par plusieurs générations de casanovistes –; éclairant le sort de deux femmes mystérieuses (la religieuse M.M. et Henriette) ou la fuite des Plombs de Venise et la période postérieure à la rédaction des Mémoires. Coffret : 2-212-90041-3

  • Giacomo Casanova,Francis Lacassin

    CASANOVA : HISTOIRE DE MA VIE, TOME 3

    BROCHÉ 10,00

    Jacques Casanova, Vénitien, vécut en Europe dans le XVIIIe siècle. Le docteur Gall eût trouvé sur son crâne quelques-unes des bosses qui distinguaient le cerveau de l’empereur. L’activité, la vigueur, l’invention, l’intrépidité étaient ses éléments. Non seulement jamais il n’hésita, mais jamais il ne pensa qu’il pût hésiter. […] D’ailleurs, sans dignité, aujourd’hui officier, demain séminariste, après-demain, joueur de violon, qu’aurait-il fait, s’il avait su résister à sa fantaisie ? Malgré tout, c’est le premier des aventuriers. Vouloir analyser son livre, ce serait vouloir analyser sa vie, et elle échappe au scalpel. Jamais un grain de raison, peu de religion, de conscience encore moins. Dupant les sots avec délices, trompant les femmes avec bonne foi ; un peu trop heureux au jeu, racontant divinement, promenant sur toute la terre ses caprices et sa folie, mais revenant toujours à sa chère Venise. Là, courant les filles en masque ; ici, se promenant gravement en abbé musqué dans les jardins du pape ; rimant pour une belle marquise, se battant pour une danseuse ; mousquetaire terrible (il avait près de six pieds), grand seigneur généreux et probe au milieu de tout cela. […] Ce n’est pas qu’on ne trouve assurément par le monde des gravités poudrées à qui le nom de Casanova ferait hausser les épaules de cette manière qui signifie : « Bah ! un homme de rien ! » Je ne conseillerai même pas à ceux qui ont du goût pour le sentimentalisme allemand d’ouvrir son livre ; c’est un homme du Midi. L’amour, cette plante que le soleil fait naître si différente suivant l’obliquité de ses rayons, prend un aspect étrange dans le cœur de notre aventurier. Alfred de Musset Le Temps, 20 mars 1831

  • François-René de Chateaubriand

    ATALA, RENÉ, LES NATCHEZ

    POCHE 3,00

     » Atala et René sont des épisodes détachés des Natchez. En regroupant pour la première fois ces trois textes, élaborés par Chateaubriand au cours de son exil londonien (de 1797 à 1799), on a voulu les replacer sous leur véritable jour. Réintégrés dans leur contexte originel, les uns et les autres prennent en effet une dimension nouvelle : un roman de la vie sauvage qui a bien pour horizon nostalgique une nature (la splendeur des paysages américains, de la Louisiane au Canada), mais qui énonce en réalité une problématique de la Chute ; qui désigne le blocage des énergies vitales ou les contradictions du désir ; qui proclame enfin le malheur de naître au siècle des Révolutions. Ce grand texte fantasmatique, placé sous le signe des enfants-morts, nous apparaît dès lors non seulement comme la source secrète qui alimentera plus tard les Mémoires d’outre-tombe, mais aussi comme une des plus singulières sagas de la période révolutionnaire. « Jean-Claude Berchet.édition de Jean-Claude Berchet.

  • Benjamin Constant

    ADOLPHE

    POCHE 2,50

    Suivi de « Le cahier rouge », et « Cécile »

  • Gustave Flaubert

    TROIS CONTES

    POCHE 2,50
  • Alain Fournier

    LE GRAND MEAULNES

    BROCHÉ 2,50

    Lire Le Grand Meaulnes, c’est aller à la découverte d’aventures qui exigent d’incessants retours en arrière, comme si l’aiguillon du bonheur devait toujours se refléter dans le miroir troublant et tremblant de l’enfance scruté par le regard fiévreux de l’adolescence.Le merveilleux de ce roman réside dans un secret mouvement de balancier où le temps courtise son abolition, tandis que s’élève la rumeur d’une fête étrange dont la hantise se fait d’autant plus forte que l’existence s’en éloigne irrévocablement.Edition de Daniel Leuwers.

Affichage de 1–12 sur 783 résultats