Littérature francophone

Affichage de 1–12 sur 917 résultats

  • François Weyergans

    TROIS JOURS CHEZ MA MÈRE

    POCHE -59% ! 3,50

    Dans le train, il colla sa tête contre la vitre et aperçut en surimpression, flottant au milieu d’un décor de broussailles, un visage blême et crispé, le sien, avec son front reconnaissable, haut et dégarni, ses paupières gonflées et sa bouche aux lèvres minces. Il eut envie de se dire à lui-même : « Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? » Ce visage si près du sien lui inspirait une profonde sympathie.  » Nuit après nuit, un homme hyper anxieux voudrait ne pas affronter la vie qui l’attend. Ses souvenirs l’aideront-ils à aller mieux ? Il a fait tant de voyages, du Japon au Canada, tant de rencontres amoureuses. Sa mémoire lui donne le vertige. Il s’invente une série de doubles aux-quels il fait mener une vie sentimentale et sexuelle aussi agitée que la sienne. Il vit depuis trente ans avec Delphine, ils ont deux filles – deux jeunes adultes capables de voir que leur père est dans le pétrin – et il voudrait aller rendre visite à sa mère. Elle vit seule en Provence et aura bien-tôt quatre-vingt-dix ans. Il lui téléphone souvent mais depuis quand ne l’a-t-il pas vue ? Il a d’abord un livre à finir. Sa mère le lui dit :  » Tu devrais publier ton roman, sinon les gens vont croire que tu es mort.

  • Alexandre Jardin

    L’ILE DES GAUCHERS

    BROCHÉ -48% ! 12,00

    Dans un archipel du Pacifique Sud ignoré des géographes, l’île des Gauchers abrite une population où les droitiers ne sont plus que l’exception. Mais là n’est pas le plus important. Cette minuscule société, fondée par des utopistes français en 1885, s’est donné pour but de répondre à une colossale question : comment fait-on pour aimer ? Sur cette terre australe, le couple a cessé d’être un enfer. C’est l’endroit du monde où l’on trouve, entre les hommes et les femmes, les rapports les plus tendres. Voilà ce que vient chercher, dans l’île des Gauchers, lord Jeremy Cigogne. A trente-huit ans, cet aristocrate anglais enrage de n’avoir jamais su convertir sa passion pour sa femme Emily en amour véritable. A trop vouloir demeurer son amant, il n’a pas su devenir un mari.

  • Muriel Barbery

    L’ÉLÉGANCE DU HÉRISSON

    BROCHÉ -44% ! 12,00

    « Je m’appelle Renée, j’ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j’ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l’image que l’on se fait des concierges qu’il ne viendrait à l’idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m’appelle Paloma, j’ai douze ans, j’habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c’est le bocal à poissons, la vacuité et l’ineptie de l’existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C’est pour ça que j’ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai.  » Muriel Barbery est née en 1969. L’élégance du hérisson est son deuxième roman. Le précédent, Une gourmandise, est traduit en douze langues.

  • Antoine de Saint-Exupéry

    PILOTE DE GUERRE

    POCHE -44% ! 4,00

    En juin 1940, le groupe de grande reconnaissance 2/33 a perdu en de vaines missions dix-sept de ses vingt-trois équipages. À leur tour, Saint-Exupéry, capitaine pilote, et son observateur, le lieutenant Dutertre, sont convoqués par le commandant Alias. Leur tâche : « Survoler à 700 mètres d’altitude les parcs à tanks de la région d’Arras. – C’est bien embêtant… », dit le commandant. « Mission sacrifiée », pensent les intéressés. Ils obéiront pourtant « comme l’on sauve des rites lorsqu’ils n’ont plus de contenu ». Cérémonial de l’habillage, gestes quotidiens du métier, c’est le départ et ce sera, entrecoupée par la nécessité de surveiller l’inhalateur, de lutter contre le palonnier gelé, de maintenir le contact avec les autres membres de l’équipage, entrecoupée par la chasse ennemie et la D. C. A., une longue méditation sur l’absurdité dans laquelle la France est plongée : absurdité de la machine administrative, des villages qui, de Dunkerque à l’Alsace, brûlent pour rien, de l’exode, de cet entêtement à jouer le jeu de la guerre, sans illusion, et à lui sacrifier les hommes. « Il faut que la signification de la mort équilibre la mort », et la mort ici ne signifie rien. Pourtant la France a bien fait d’accepter cette guerre, de refuser les raisons de l’intelligence qui lui prédisait le désastre pour écouter l’Esprit qui lui rappelait que chacun est toujours responsable de tous, qu’elle est responsable du monde et que son rôle est par ce sacrifice d’appeler le monde à la défense de la civilisation menacée. Quel est le sens de cette civilisation ? La plongée dans l’Apocalypse d’Arras, dont l’équipage sortira miraculeusement sauf, apporte la réponse.

  • Antoine de Saint-Exupéry

    VOL DE NUIT

    POCHE -39% ! 4,00

    « Ainsi les trois avions postaux de la Patagonie, du Chili et du Paraguay revenaient du sud, de l’ouest et du nord vers Buenos Aires. On y attendait leur chargement pour donner le départ, vers minuit, à l’avion d’Europe. Trois pilotes, chacun à l’arrière d’un capot lourd comme un chaland, perdus dans la nuit, méditaient leur vol, et, vers la ville immense, descendraient lentement de leur ciel d’orage ou de paix, comme d’étranges paysans descendent de leurs montagnes. Rivière, responsable du réseau entier, se promenait de long en large sur le terrain d’atterrissage de Buenos Aires. Il demeurait silencieux car, jusqu’à l’arrivée des trois avions, cette journée, pour lui, restait redoutable… »Vol de nuit a obtenu le prix Femina en 1931 et a rendu célèbre Antoine de Saint-Exupéry, pilote et grand écrivain, disparu au cours d’une mission de guerre en 1944.

  • Jacques Casanova

    HISTOIRE DE MA VIE TOME 1

    RELIÉ -30% ! 47,50

    Édition publiée sous la direction de Gérard Lahouati et Marie-Françoise Luna avec la collaboration de Furio Luccichenti et Helmut Watzlawick.

    État « Comme Neuf »

  • Stendhal

    ROMANS ET NOUVELLES, TOME 2

    RELIÉ -43% ! 25,00

    Ce volume contient les œuvres suivantes : La Chartreuse de Parme – Chroniques italiennes – Lamiel. Romans et nouvelles : Le Rose et le Vert – Mina de Vanghel – Souvenirs du gentilhomme italien – Le Juif – Le Coffre et le revenant – Le Philtre – Le Chevalier de Saint-Ismier – Philibert Lescale – Féder.

  • Voltaire

    ROMANS ET CONTES – ÉDITION 1954

    LIVRE -57% ! 25,00

    Ce volume contient :

    Romans allégoriques, philosophiques, etc. : Zadig ou la destinée – Le Monde comme il va – Memnon ou la Sagesse humaine – Les Deux Consoles – Histoire des voyages de Scarmentado – Micromégas – Histoire d’un bon bramin – Le Blanc et le Noir – Jeannot et Colin – Candide ou l’optimisme – L’Ingénu – L’Homme aux quarante écus – La Princesse de Babylone – Pot pourri – Les Lettres d’Amabed, etc.. Mélanges : Aventure de la mémoire – Songe de Platon – Lettre d’un Turc – Petite Digression – aventure indienne – Éloge historique de la Raison. Pièces détachées attribuées à divers hommes célèbres : Histoire de Jenni – Les Oreilles du comte de Chesterfield – Le Taureau blanc. Contes non recueillis par Voltaire : Le Crocheteur borgne – Cosi-saneta.

    Bon état

  • Alfred de Vigny

    ŒUVRES COMPLÈTES, TOME II

    RELIÉ -64% ! 15,00

    Ce volume contient les oeuvres suivantes : Cinq-Mars ou Une conjuration sous Louis XIII – La Maréchale d’Ancre – Servitude et Grandeur militaires – Quitte pour la peur – L’Alméh – Daphné – Les Français au Canada – Le Journal.

    Couverture défectueuse. Etat « Acceptable ».

  • Jocelyne Saucier

    IL PLEUVAIT DES OISEAUX

    POCHE -42% ! 4,50

    Trois octogénaires épris de liberté vivent selon leur propre loi en forêt profonde dans le nord de l’Ontario. Non loin de là, deux hommes, l’un gardien d’un hôtel fantôme et l’autre planteur de marijuana, veillent sur l’ermitage des vieillards. Leur vie d’hommes libres et solitaires sera perturbée par l’arrivée de deux femmes. D’abord une photographe en quête du dernier survivant des grands feux qui ont ravagé la région au début du XXe siècle. Puis arrive la deuxième visiteuse, très vieille celle-là, Marie-Desneiges, un être aérien et lumineux qui détient le secret des amours impossibles. La vie ne sera plus la même à l’ermitage. Il pleuvait des oiseaux est un superbe récit qui nous entraîne au plus profond des forêts canadiennes, où le mot liberté prend tout son sens, et dans lequel l’émotion, brute et vive, jaillit à chaque page.

  • Collectif

    LA VIGNERONNE – RECUEIL DE NOUVELLES HISTORIQUE ENTRE MONTOLIEU ET CARCASSONNE

    BROCHÉ 15,00

    Dix histoires entre Montolieu et Carcassonne, allant du haut moyen-âge jusqu’à la fin du XXème siècle, qui vous feront (re)découvrir le passé du village du Livre.

    « Ayant marché deux heures dans la chaleur montante, Léon fait une pause au bord de la fontaine, en face de l’école des filles de Pezens. Après avoir avalé un morceau de pain, bu et rempli sa gourde, il reprend sa marche. Il quitte la route de Toulouse au niveau de la chapelle de la Madeleine et prend vers le nord en direction de Montolieu. La brume de chaleur faisant vibrer l’horizon, le soldat ébloui ne distingue qu’à peine la Montagne noire. »

    Extrait de La vigneronne de Xavier Lhomme
    Lauréat du Prix Ecriv’art-Montolivres 2022

  • Jean TEULÉ

    ENTREZ DANS LA DANSE

    POCHE -50% ! 3,00

    Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement Et s’est répandue dans Strasbourg De telle sorte que, dans leur folie Beaucoup se mirent à danser Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois Sans interruption, Jusqu’à tomber inconscients. Beaucoup sont morts. Chronique alsacienne, 1519  » Jean Teulé exécute ses meilleures pirouettes stylistiques. Ce roman frénétique est un pur moment de jubilation.  » Claire Julliard – L’Obs  » Sur la base de faits véritables, Jean le Diabolique a écrit une fable impertinente, voire carrément sulfureuse.  » Pierre Vavasseur – Le Parisien  » Ici l’humour est féroce et la langue gouleyante.  » Valérie Robert – Version Femina

Affichage de 1–12 sur 917 résultats