Littérature

Les derniers romans, thrillers et livres de sciences-fiction sont dans ce rayon. Découvrez tous vos auteurs favoris ainsi que les conseils de lectures.

6 résultats affichés

  • Platon

    LA RÉPUBLIQUE

    POCHE -49% ! 4,00

    Tel un Shakespeare de la philosophie, Platon a produit ici comédies, violences, sublimes aperçus, que retient au sol l’ironie de Socrate, les bouffonneries même (le Juste est 729 fois plus heureux que le tyran ; l’eugénisme est lié au chiffre 12 960 000…). La République jette le lecteur dans un fleuve d’Amazonie, un fleuve des mots aux fresques renouvelées, insolites, sans berge repérable, où donc il se plonge comme dans un Déluge de jouvence, ballotté, happé, roulé, perdant le souffle parfois, irrité et incapable de s’arrêter de lire – sur la divinité, sur soi, sur la vie politique, bien sûr, de façon terriblement actuelle et folle en même temps – amarré il restera cependant à ce point de passion et de raison, le désir, le désir du Meilleur.J. C.Traduction nouvelle, présentation et notes de Jacques Cazeaux.

  • Platon

    APOLOGIE DE SOCRATE – CRITON – PHÉDON

    BROCHÉ -21% ! 3,00

    apologie de socrate

  • Platon

    GORGIAS

    POCHE -56% ! 3,00

     » Mais regarde, bienheureux, si la noblesse et la bonté d’âme ne consistent qu’à sauver sa vie ! Car cette vie, cette vie unique, qu’elle soit longue ou qu’elle soit courte, c’est en fait ce qu’un homme, vraiment l’homme, doit laisser de côté, ce n’est pas à cela qu’il doit dévouer l’amour de son âme… Non, ce qu’on doit plutôt chercher à savoir, c’est de quelle façon on doit vivre sa vie pour qu’elle soit la meilleure possible… Personne n’a peur de la mort, si on la prend pour ce qu’elle est, ou alors il faut être incapable de faire le moindre raisonnement et ne pas être vraiment un homme – non, ce qui fait peur, c’est l’idée qu’on n’a pas été juste. « 

  • Platon

    ION

    POCHE -49% ! 3,00

    Dans l’Athènes du Ve siècle, la fonction du rhapsode, récitant attitré d’Homère, était de rendre la poésie homérique accessible et émouvante près de trois siècles après le moment de sa composition. Ce qui supposait un certain travail d’adaptation des poèmes homériques. Mais au rhapsode Ion, Socrate, le philosophe, reproche (comme il le reproche ailleurs à Homère) de parler de ce qu’il ignore. Ce face-à-face entre Ion et Socrate, présenté par Platon dans l’Ion, tend à exclure du champ du savoir l’art de la parole qu’est la poésie, même si Platon lui laisse l’honneur (parfois ambigu) de l’inspiration divine. La Voix de Platon est sans doute la première à soutenir ce partage entre poésie et connaissance, partage qui témoigne des mutations culturelles de son époque.

  • Platon

    MÉNON

    3,50

    Platon

  • Platon

    PROTAGORAS, EUTHYDÈME, GORGIAS, MÉNEXÈNE, MÉNON, CRATYLE

    3,00

    Platon

6 résultats affichés