Littérature

Les derniers romans, thrillers et livres de sciences-fiction sont dans ce rayon. Découvrez tous vos auteurs favoris ainsi que les conseils de lectures.

8 résultats affichés

  • Didier Van Cauwelaert

    LE JOURNAL INTIME D’UN ARBRE

    POCHE 3,00

     » On m’appelle Tristan, j’ai trois cents ans et j’ai connu toute la gamme des émotions humaines. Je suis tombé au lever du jour. Une nouvelle vie commence pour moi – mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu’une jeune fille a sculptée dans mon bois? Ballotté entre les secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j’essaie de comprendre pourquoi je survis. Ai-je une utilité, une mission, un moyen d’agir sur le destin de ceux qui m’ont aimé ?  » Tristan, fruitier de 300 ans, gît à terre après un coup de vent, et révèle trois siècles d’histoire et d’Histoire. À la fois grave et légère, empreinte de poésie et d’espoir, cette aventure végétale dessine le portrait d’une humanité sur le point de perdre la sienne. Marie Rogatien, Le Figaro magazine. Un roman fantastique. François Busnel, L’Express.

  • Didier Van Cauwelaert

    KARINE APRÈS LA VIE

    POCHE 3,50

    L’histoire vraie que vous allez lire est la plus étrange qui puisse arriver à un romancier, comme si la réalité avait décidé de l’inviter dans ce que d’habitude il invente.Karine a vingt et un ans. C’est une jeune fille d’aujourd’hui qui […] s’apprête à partir en vacances […]. Un accident de voiture en décide autrement.Ses parents, qui pensent que tout s’arrête après la mort physique, sont brisés par le drame. Jusqu’au jour où ils commencent à recevoir des messages… Du magnétophone à l’ordinateur, de l’écriture automatique à la matérialisation supposée de son image devant des dizaines de témoins, Karine Dray semble utiliser tous les moyens à sa portée pour continuer de faire entendre sa voix […].Cette histoire ne prétend rien prouver. Mais, qu’on soit ou non sceptique comme je l’étais, elle invite à s’interroger de manière très troublante sur la survie de l’esprit, la puissance des hallucinations collectives, ou l’incroyable pouvoir du cerveau humain.

  • Didier Van Cauwelaert

    HORS DE MOI

    POCHE 3,00

     » J’ai tout perdu, sauf la mémoire. Il m’a volé ma femme, mon travail et mon nom. Je suis le seul à savoir qu’il n’est pas moi : j’en suis la preuve vivante. Mais pour combien de temps ? Et qui va me croire ? « 

  • Didier Van Cauwelaert

    JULES

    POCHE 3,50

    « A trente ans, Alice recouvre la vue. Pour Jules, son chien guide, c’est une catastrophe. Il perd son rôle, son but sur terre. En plus, on les sépare. Alors, il se raccroche à moi. En moins de vingt-quatre heures, ce labrador en déroute me fait perdre mon emploi, mon logement, tous mes repères. Il ne me reste plus qu’une obsession – la sienne : retrouver la jeune femme qui nous a brisé le c?ur. » Entre une miraculée de la chirurgie et un vendeur de macarons, une histoire de renaissance mutuelle et de passion volcanique orchestrée, avec l’énergie du désespoir, par le plus roublard des chiens d’aveugle.  Une adorable histoire d’amour en forme de conte de fées. Héléna Villovitch, Elle Une comédie romantique, réjouissante, pleine de surprises ! Pierre Vavasseur, Le Parisien On aime compter au panthéon des lettres françaises un maître de la  « feel-good fiction », ces romans qui font du bien. Julie Malaure, Le Point

  • Didier Van Cauwelaert

    LA NUIT DERNIÈRE AU XVÈME SIÈCLE

    POCHE 3,50

    Comment vivre une histoire d’amour avec une jeune femme du xve siècle, quand on est contrôleur des impôts de nos jours à Châteauroux ? C’est tout le problème de Jean-Luc Talbot, qui était un homme normal, rangé et rationnel… jusqu’à la nuit dernière, où tout a basculé. Est-il rattrapé par une passion vécue au Moyen Âge, ou victime du complot diabolique d’un contribuable ?Un roman formidable, plein de rebondissements et d’interrogations. Une satanée réussite ! L’Express.Délicieusement gothique, d’une fantaisie débridée, proprement hallucinante. Le Nouvel Observateur.Un petit chef-d’oeuvre. Madame Figaro. Cauwelaert s’amuse et nous amuse… Le roman est parfait. Le Monde.

  • Didier Van Cauwelaert

    L’EDUCATION D’UNE FÉE

    3,50

    Le Livre de Poche

  • Didier Van Cauwelaert

    CHEYENNE

    2,00

    Le Livre de Poche

  • Didier Van Cauwelaert

    RENCONTRE SOUS X

    3,00

    Le Livre de Poche

8 résultats affichés