Littérature

Les derniers romans, thrillers et livres de sciences-fiction sont dans ce rayon. Découvrez tous vos auteurs favoris ainsi que les conseils de lectures.

2 résultats affichés

  • Gilbert Sinoué

    LE DERNIER PHARAON: MÉHÉMET ALI

    POCHE -52% ! 5,00

    1801. Un homme né dans un port de Macédoine, petit négociant en tabac, ne sachant ni lire ni écrire, débarque dans la vallée du Nil. Se hissant à la tête de l’Égypte, il devient en quatre ans, quelque trente siècles après Ramsès II, le dernier pharaon. Maître absolu, il réalise l’impossible, crée un empire qui s’étend du golfe Persique au désert de Lybie, du Soudan à la Méditerranée, se rapprochant ainsi des nues où trône son idole : Napoléon Bonaparte. Il fonde des écoles, des hôpitaux, un arsenal, des industries, la plus puissante armée de l’Orient , dote l’Égypte de plus de cent soixante kilomètres de canaux, fait planter plus de cent mille pieds d’oliviers et dix millions de mûriers aux frontières du désert. C’est ce dernier pharaon – celui à qui la France doit l’obélisque de la Concorde – que Gilbert Sinoué fait revivre sous nos yeux, avec la rigueur de l’historien et le talent du conteur.

  • Gilbert Sinoué

    LA FILLE DU NIL

    POCHE 4,00

    Où finit la fiction et où commence l’Histoire ? C’est sur cette liberté propre à l’écrivain que joue superbement Gilbert Sinoué dans son nouveau roman La fille du Nil, qui est la suite de L’Égyptienne.Qui se souvient que l’Égypte fut pratiquemment une province française jusqu’en 1882 ? Qui connaît la folie géniale des saints-simoniens, ces utopistes talentueux venus de France, porteurs d’un rêve fou : le percement de l’isthme de Suez ? Qui sait que le destin de ce canal s’est joué sur un plat de macaroni ? À travers la formidable saga de la famille Chédid, faite d’amour et de haine, Gilbert Sinoué dresse la fresque des quarante années qui virent l’Égypte s’arracher lentement à l’amour de la France pour basculer sous la domination anglaise, confirmant ainsi la prophétie de son vice-roi, Mohammed Ali : « Si la France et l’Égypte creusent un jour le lit du canal, souvenez-vous que c’est l’Angleterre qui s’y couchera. »

2 résultats affichés