Littérature italienne

Affichage de 1–12 sur 52 résultats

  • Elena Ferrante

    LES JOURS DE MON ABANDON

    POCHE -49% ! 4,10

    Olga, trente-huit ans, un mari, deux enfants. Un bel appartement à Turin, une vie faite de certitudes conjugales et de petits rituels. Quinze ans de mariage. Un après-midi d’avril, une phrase met en pièces son existence. L’homme avec qui elle voulait vieillir est devenu l’homme qui ne veut plus d’elle. Le roman d’Elena Ferrante nous embarque pour un voyage aux frontières de la folie.

  • Elena Ferrante

    L’ENFANT PERDUE

    POCHE -49% ! 4,90

    “Comme toujours, Lila s’attribuait le devoir de me planter une aiguille dans le coeur, non pour qu’il s’arrête mais pour qu’il batte plus fort.” Elena, devenue auteure reconnue, vit au gré de ses escapades avec son amant entre Milan, Florence et Naples. Parce qu’elle s’est éloignée du quartier populaire où elle a grandi, Elena redoute les retrouvailles avec son amie d’enfance. Mais depuis quelque temps, Lila insiste pour la voir et lui parler… La saga se conclut en apothéose après avoir embrassé soixante ans d’histoire des deux femmes et de l’Italie, des années 1950 à nos jours. L’enfant perdue est le dernier tome de la saga d’Elena Ferrante. Il succède à L’amie prodigieuse, Le nouveau nom et Celle qui fuit et celle qui reste.

  • Elena Ferrante

    LE NOUVEAU NOM

    POCHE -51% ! 4,80

    “Si rien ne pouvait nous sauver, ni l’argent, ni le corps d’un homme, ni même les études, autant tout détruire immédiatement.” Le soir de son mariage, Lila, seize ans, comprend que son mari Stefano l’a trahie en s’associant aux frères Solara, les camorristes qu’elle déteste. De son côté, Elena, la narratrice, poursuit ses études au lycée. Quand l’été arrive, les deux amies partent pour Ischia. L’air de la mer doit aider Lila à prendre des forces afin de donner un fils à Stefano. L’amie prodigieuse, Le nouveau nom et Celle qui fuit et celle qui reste sont les trois premiers tomes de la saga d’Elena Ferrante, qui se conclut avec L’enfant perdue.

  • Nicolas Machiavel

    LE PRINCE

    POCHE -29% ! 3,50

    “Le très pénétrant Machiavel […], cet homme très sage, dont il est évident qu’il fut pour la liberté, pour la défense de laquelle il a donné les conseils les plus salutaires.” Spinoza (Traité politique, V, 7). Chef-d’oeuvre bref et fulgurant, Le Prince est devenu d’emblée un livre classique de la réflexion politique. Adversaires et partisans de la doctrine du Florentin n’ont cessé de s’affronter au cours des siècles, au prix parfois de grands malentendus.

  • Italo Svevo

    L’ASSASSINAT DE LA VIA BELPOGGIO ET AUTRES NOUVELLES

    POCHE -25% ! 1,50

    ” Tuer était donc si facile ? Un seul instant il s’arrêta dans sa course pour jeter un coup d’œil derrière lui : dans la longue rue éclairée par de rares réverbères il vit, étendu par terre, le corps de cet Antonio dont il ignorait jusqu’au nom de famille… ” A travers l’assassin de la Via Belpoggio, ou à travers les réflexions de Zeno Cosini, Svevo évoque la situation difficile de l’homme, lourd de son passé et inquiet de son avenir. Finalement, seul Umbertino connaît la joie car il est ” encore en dehors de ces questions d’âge “.

  • Erri De Luca

    ALZAIA

    POCHE -45% ! 4,50

    Ces articles, cent et des poussières, sont extraits du gros tas de cahiers que j’ai remplis de phrases pêchées au hasard, un peu partout. Je les ai transcrites, poussé par un maudit besoin de collectionneur, une sorte de rétention de pensées contre la perte de la mémoire. Avec une habileté de brocanteur j’ai déniché la phrase, l’accident, l’idée. J’y ai ajouté ensuite des choses que j’avais vécues. Et puis, dans une proportion toute sabbatique, une sur sept, on y trouve des pensées sur certains vers de l’Ancien Testament. Alzaia, ou haussière, est le nom du cordage qui tire sur l’eau une cargaison, le long du chemin. Erri De Luca

  • Cesare Pavese

    HISTOIRE SECRÈTE ET AUTRES NOUVELLES

    POCHE -25% ! 1,50

    Dans les collines du Piémont, les hivers sont rudes et les étés brûlants. Les enfants y grandissent librement au milieu de vignes. Ils découvrent l’amitié et l’amour, mais aussi la solitude et la mort. Dans ces quelques nouvelles lumineuses, Pavese nous guide à travers les paysages de sa jeunesse, lieux et moments magiques qui ont profondément marqué toute son oeuvre.

  • Milena Agus

    MON VOISIN

    BROCHÉ -17% ! 2,50

    Glisser dans la baignoire en changeant le rideau de douche, faire croire à un accident, confier le petit à une famille normale… Pour se délester de la pesanteur de la vie, elle s’amuse à imaginer le suicide parfait. Mais le jour où le voisin entre dans sa vie, son regard sur le monde change. Dans un Cagliari écrasé par le soleil, Milena Agus met en scène des personnages hors normes, enfants en mal d’amour, adultes en quête d’un peu de douceur.

  • Milena Agus

    QUAND LE REQUIN DORT

    POCHE -51% ! 3,00

    Sardes depuis le paléolithique, les Sevilla-Mendoza ignorent la normalité. Un père entiché de voyages lointains, une mère perdue devant la vie, un frère sourd à tout sauf à son piano. Celle qui décrit, avec candeur, l’étrange et attachante ambiance familiale, est une adolescente engluée dans une liaison inavouable… bien que, dans sa famille, on parle de sexe sans inhibitions. On y parle aussi de Dieu, dont on n’arrive pas à décider s’il existe ou pas. Mieux vaut s’en remettre à la superstition pour affronter les dangers d’une existence qui se déroule comme si on était dans la gueule d’un requin… Le livre le plus poignant de Milena Agus.Style singulier, mélange de réalisme et de poésie, de magie du détail et cruauté de l’observation. Fabio Gambaro, Le Monde des livres.Ces personnages sur le fil, peu adaptés à la réalité, insufflent au récit une poésie rêveuse. La romancière flirte avec un romantisme noir et dégagé de toute mièvrerie. Sophie Pujas, Transfuge.

  • Milena Agus

    MAL DE PIERRES

    POCHE -55% ! 3,00

    Au centre, l’héroïne : une jeune Sarde étrange « aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses ». Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie…  À l’arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une extraordinaire finesse : le mari, épousé sans amour, sensuel, taciturne, à jamais méconnu ; le Rescapé, brève rencontre sur le continent, qui lui laisse une empreinte indélébile ; le fils, inespéré, et futur pianiste ; enfin, la petite-fille, la narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l’héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu’un, aussi proche soit-il ?

  • Lalla Romano

    TOUT AU BOUT DE LA MER

    BROCHÉ -73% ! 6,50

    ” Le livre de Lalla Romano, écrit Jacqueline Risset, ne raconte pas un voyage lointain, mais une histoire de proximité, celle d’un mariage, de son propre mariage. ” Quatre ans : les fiançailles ” ; ” quatre mois : maladie et mort de l’époux “. Villes de l’Italie du Nord, bourgeoisie éclairée, famille. Elle, écrivain, lui, cadre bancaire. Amis, habitudes, voyages… Et pourtant un vent lointain circule. La proximité la plus proche est vécue comme à l’intérieur d’une distance secrète, qui, étrangement, n’éloigne pas, n’appauvrit pas ce qui est vu et décrit, mais au contraire le rend éclatant, mystérieux… La recherche de la vérité est en marche. Elle s’exerce sur la découverte étonnée de l’éros, sur le bouleversement progressif de la maladie, sur le silence engloutissant de la mort “. La critique italienne a reconnu dans ce récit la plus belle œuvre de Lalla Romano, dont plusieurs romans ont déjà été traduits en français.

  • Mario Soldati

    L’ENVELOPPE ORANGE

    BROCHÉ -53% ! 11,00

    Carlo, membre de la grande bourgeoisie turinoise, entretient avec sa mère des liens fort étroits, à la limite de l’ambiguïté. Obsédée par la religion, la mère rêve de voir son fils entrer dans les ordres. Mais Carlo préfère se tourner vers les études et les femmes, à l’exact opposé des valeurs maternelles. Pendant la guerre, il fait la connaissance de Meris, qui travaille dans une maison close à Rome, et tombe amoureux d’elle. Alors qu’il a décidé de l’épouser, il est appelé au chevet de sa mère, mourante, qui lui remet une enveloppe orange à lire après sa mort. A son retour à Rome, Meris a disparu. Lorsqu’il la retrouvera, par hasard, bien des années plus tard, elle lui tendra à son tour une enveloppe orange, lui donnant la clef du mystère de sa disparition.

Affichage de 1–12 sur 52 résultats