Littérature française

Affichage de 1–12 sur 917 résultats

  • Jean TEULÉ

    ENTREZ DANS LA DANSE

    POCHE -50% ! 3,00

    Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement Et s’est répandue dans Strasbourg De telle sorte que, dans leur folie Beaucoup se mirent à danser Et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois Sans interruption, Jusqu’à tomber inconscients. Beaucoup sont morts. Chronique alsacienne, 1519  » Jean Teulé exécute ses meilleures pirouettes stylistiques. Ce roman frénétique est un pur moment de jubilation.  » Claire Julliard – L’Obs  » Sur la base de faits véritables, Jean le Diabolique a écrit une fable impertinente, voire carrément sulfureuse.  » Pierre Vavasseur – Le Parisien  » Ici l’humour est féroce et la langue gouleyante.  » Valérie Robert – Version Femina

  • C. Castillon

    LA REINE CLAUDE

    BROCHÉ -41% ! 3,00

    « C’est l’histoire de ma vie qui a croisé la tienne, c’est l’histoire de nos nerfs en crise, de deux malades qui n’ont que l’amour pour moteur, la rage de rester haut. C’est l’histoire de deux têtes capables de se saborder pour que l’autre ne meure pas. C’est l’histoire du sillon creusé depuis cette rencontre-là, le long duquel poussent les fées et les fleurs. C’est l’histoire d’un prunier à déraciner parce qu’il s’est fichu au milieu, et les fleurs n’ont plus d’eau. Il faut l’abattre, en faire du bois, le bois de notre croix et celui de nos feux. Tu ne mourras pas. Je t’aime. »

  • Gilbert Cesbron

    LA CITE DE LA JOIE

    BROCHÉ -34% ! 4,00

    601pages. poche. Broche souple.

  • Marcel Pagnol

    LE TEMPS DES SECRETS

    BROCHÉ -50% ! 3,00

    Jour après jour, les petits garçons grandissent. Ils en sont très fiers : je ne sais pas s’ils ont raison, mais enfin c’est comme ça, on ne peut rien y changer. Ils commencent à vivre leur propre vie. A l’école ils jouent un nouveau personnage, bien différent de celui qui rentre le soir à la maison. Ils ont de nouveaux amis, que leurs parents ne connaissent pas, et ils gardent jalousement leurs petits secrets. C’est cette époque de notre vie que j’ai voulu décrire dans ce livre. Elle est très importante, car c’est somme une seconde naissance ; c’est à ce moment que nous commençons à apprendre que rien n’est facile, et qu’il ne suffit pas d’aller pleurer sur l’épaule de sa mère pour obtenir ce que l’on veut.

  • Marcel Pagnol

    JEAN DE FLORETTE

    POCHE -50% ! 3,00

    Récit simple et puissant d’une lutte pour la vie, histoire d’un crime et de son châtiment, drame d’une vengeance, tragédie familiale, conflit des cœurs purs et des âmes fortes, opposant un jeune citadin plein de fraîcheur et d’enthousiasme à deux paysans durs, âpres, sournois, fermés, implacables, peinture exacte et magnifique des hommes de la terre, chant du monde, poème de l’eau, du vent, des saisons, des collines, Jean de Florette et Manon des Sources sont tout cela et ils sont beaucoup plus que cela, un des sommets de l’œuvre de Pagnol : le livre de la faute, de l’innocence et du pardon.

  • Marcel Pagnol

    SOUVENIRS D’ENFANCE, TOME IV : LE TEMPS DES AMOURS

    POCHE -50% ! 3,00

     » Quand je revois la longue série de personnages que j’ai joués dans ma vie, je me demande qui je suis. J’étais, avec ma mère, un petit garçon dévoué, obéissant, et pourtant audacieux, et pourtant faible ; avec Clémentine, j’avais été un spectateur toujours étonné, mais doué d’une incomparable (je veux dire incomparable à la sienne) force physique ; avec Isabelle, j’avais couru à quatre pattes, puis je m’étais enfui, écœuré… Au lycée, enfin, j’étais un organisateur, un chef astucieux, et je n’avais qu’une envie, c’était de ne pas laisser entrer les miens dans le royaume que je venais de découvrir, et où je craignais qu’ils ne fussent pas à leur place. « 

  • Marcel Pagnol

    LE CHÂTEAU DE MA MÈRE

    POCHE -50% ! 3,00

    Cette histoire est vraie, mais elle s’est passée il y a bien longtemps, quand vos grands-parents étaient encore des enfants… A cette époque, des charrettes et des fiacres roulaient dans les rues, et quand une auto arrivait, on l’entendait venir de bien loin… Alors les chevaux prenaient le mors aux dents, et les gens couraient s’abriter sous les portes cochères… C’est pour vous dire que le monde change vite… Mais il y a une chose qui ne changera jamais : c’est l’amour des enfants pour leur mère, et j’ai écrit ce livre pour apprendre aux petites filles comment leurs fils les aimeront un jour…

  • Emile Zola

    LA FAUTE DE L’ABBÉ MOURET

    POCHE -41% ! 3,50

    «Ce fut ainsi qu’Albine et Serge marchèrent dans le soleil, pour la première fois. Le couple laissait une bonne odeur derrière lui. Il donnait un frisson au sentier, tandis que le soleil déroulait un tapis d’or sous ses pas. Il avançait, pareil à un ravissement, entre les grands buissons fleuris, si désirable, que les allées écartées, au loin, l’appelaient, le saluaient d’un murmure d’admiration, comme les foules saluent les rois longtemps attendus. Ce n’était qu’un être, souverainement beau. La peau blanche d’Albine n’était que la blancheur de la peau brune de Serge. Ils passaient lentement, vêtus de soleil ; ils étaient le soleil lui-même. Les fleurs, penchées, les adoraient.»

  • Emile Zola

    GERMINAL

    POCHE 3,50
  • Stendhal

    LE ROUGE ET LE NOIR

    POCHE -13% ! 4,00

    Le Rouge et le Noir, c’est le roman de l’énergie, celle d’un jeune homme ardent, exigeant et pauvre dans la société de la Restauration. Julien est le délégué à l’énergie provinciale, le délégué du talent à la carrière, des classes pauvres à la conquête du monde. Cette peinture, pleine, puissante, normale de l’énergie d’un homme, d’un pays, d’une époque, compose une oeuvre immense que son temps ne comprit pas mais dont la vivante influence n’est pas encore épuisée.Albert Thibaudet.

  • Roger Martin du Gard

    LES THIBAULT, TOME 3. L’ÉTÉ 1914

    BROCHÉ -60% ! 3,50

    Les Thibault III L’été 1914 – Mon physique m’a déjà joué quelques tours, soupira-t-elle. Vous savez que j’ai passé pour une empoisonneuse ? Un quart de seconde. Antoine hésita. Ses paupières battirent. Il déclara : – Je sais Elle mit ses coudes sur la table, et, les yeux dans les yeux de son amant, elle articula d’une voix traînante : – Tu me crois capable de ça ? Le ton crânait, mais le regard avait fuit et se perdait de nouveau dans le vague. – Pourquoi non ? Fil-il, mi-plaisant, mi-sérieux ?

  • Roger Martin du Gard

    LES THIBAULT, TOME 2. LA CONSULTATION. LA SORELLINA. LA MORT DU PÈRE

    BROCHÉ -56% ! 4,00

    Il voulait crier : « J’ai mené une vie inavouable… Je me suis avili… Interprète… Guide.. J’ai vécu d’expédients… Achmet… Pire encore, les bas-fonds, la Rue aux Juifs… Pour amis, des misérables, le père Kruger, Celadonio… Carolina… Une nuit, sur le port, ils m’ont assommé d’un coup de matraque, et après, l’hôpital, mes maux de tête, c’était à cause de ça… Et à Naples… Et en Allemagne, Rupert et la petite Rosa, ce couple… « 

Affichage de 1–12 sur 917 résultats