Littérature anglophone

Affichage de 41–60 sur 463 résultats

  • Angela Huth

    LES FILLES DE HALLOWS FARM

    POCHE 5,50

    Octobre 1941. Trois jeunes filles volontaires se retrouvent dans une ferme isolée du Dorset pour remplacer les hommes partis à la guerre : Prue l’effrontée, coiffeuse à Manchester ; Stella, la romantique, qui se croit amoureuse d’un enseigne de vaisseau ; Agatha, l’étudiante rêveuse de Cambridge. Leur intrusion bouleverse la vie des fermiers – et notamment celle de Joe, leur fils, réformé pour raisons de santé et très officiellement fiancé à Janet qui travaille dans une usine d’armement. Dans cet univers rustique déroutant, Prue, Stella et Agatha nouent entre elles et avec leurs hôtes des liens compliqués et intenses qui dureront toute la vie. Le décor d’une campagne apparemment paisible peut favoriser les jeux ou les feux de toutes sortes de passions.

  • Graham Swift

    LE DIMANCHE DES MÈRES

    POCHE 4,00

    Angleterre, 30 mars 1924. C’est le dimanche des mères, jour où les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu’ils rendent visite à leur famille. Jane, une jeune femme de chambre orpheline, le passera en compagnie de Paul, son amant de longue date. traversant la campagne inondée de soleil, elle le rejoint pour un dernier rendez-vous car Paul s’apprête à épouser une riche héritière. Mais les choses ne se déroulent pas comme prévu. Ce dimanche changera à jamais le destin de Jane. Graham Swift dépeint avec subtilité une aristocratie déclinante, porteuse des stigmates de la guerre, et l’émergence d’une classe nouvelle en quête de liberté. Un roman d’une intensité rare, troublant de grâce, de mystère et de sensualité.

  • Meg Wolitzer

    LES INTÉRESSANTS

    POCHE 5,00

    En 1974, Julie passe son été à Spirit-in-the-Wood, une colonie de vacances. Elle y rencontre un groupe de cinq adolescents qui se sont baptisés « les Intéressants » : Ethan, un surdoué des films d’animation ; Goodman et sa s?ur Ash, jeunes New-Yorkais bien nés ; Jonah, le fils d’une célèbre chanteuse folk, icône de la contre-culture, et enfin Cathy, qui rêve de devenir danseuse.Le roman suit leur vie pendant quarante ans. Ethan épousera Ash. Ensemble, ils connaîtront la réussite et les drames. Goodman devra faire face à la justice. Jonah se détournera de la musique. Et Julie ? Julie se cherchera pendant de longues années et racontera leur histoire à tous. Une narration vertigineuse. Un livre sensible et profond.  Olivia de Lamberterie, Elle.Un écrivain enchanteur. Addictif ! Thomas Mahler, Le Point.Impressionnant d’intelligence et de maîtrise. Augustin Trapenard, Le Grand Journal.

  • Cheryl Strayed

    WILD

    POCHE 5,50

    Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le ” Chemin des crêtes du Pacifique “. Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à atteindre le bout d’elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption. ” Dix-sept ans plus tard, devenue une journaliste célèbre, Cheryl Strayed révèle enfin dans un livre revigorant son expérience, cette part d’ombre. Et de lumière. ” Marie-ClaireTraduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Guitton

  • John Updike

    LES SORCIÈRES D’EASTWICK

    POCHE 5,10

    L’Amérique des années soixante-dix, époque d’aspirations confuses, mal affranchie des tabous religieux, de la morale et du sexe. A Eastwick, une petite ville de province, trois femmes divorcées, adeptes des pratiques occultes, trois sorcières, exercent sur les hommes et leurs concurrentes le pouvoir que leur confièrent et leur charme, et leur liberté, et leur perversité. L’arrivée de Van Horne, incarnation du Malin, déclenchera une tragédie. Par son goût du pouvoir absolu, Jane, Alexandra et Sukie en appelleront en Jenny aux forces maléfiques pour se débarrasser de Jenny, leur disciple devenue leur rivale et, donc, leur victime de prédilection.

  • Tim Gautreaux

    NOS DISPARUS

    POCHE 4,50

    De retour à La Nouvelle-Orléans après la Grande Guerre, Sam Simoneaux assiste impuissant à l’enlèvement d’une petite fille. À la recherche de l’enfant, il embarque à bord de l’Ambassador, bateau à aubes qui sillonne le Mississippi au rythme endiablé des concerts de jazz. Au gré des escales et des bagarres, Sam ne tarde pas à mettre au jour un fructueux commerce d’enfants animé par la pègre des bayous. Né en 1947 en Louisiane, Tim Gautreaux est un professeur émérite à la Southeastern Louisiana University. Il a commencé à écrire de la fiction après avoir suivi les ateliers d’écriture de Walker Percy. Il est notamment l’auteur du Dernier Arbre, disponible en Points. ” Avec Nos disparus, Tim Gautreaux s’impose comme le meilleur peintre du Sud des États-Unis. ” Le Monde des livres Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Amfreville

  • Ernest Hemingway

    LE VIEIL HOMME ET LA MER

    BROCHÉ 3,00

    «Tu veux ma mort, poisson, pensa le vieux. C’est ton droit. Camarade, je n’ai jamais rien vu de plus grand, ni de plus noble, ni de plus calme, ni de plus beau que toi. Allez, vas-y, tue-moi. Ça m’est égal lequel de nous deux qui tue l’autre.Qu’est-ce que je raconte ? pensa-t-il. Voilà que je déraille. Faut garder la tête froide. Garde la tête froide et endure ton mal comme un homme. Ou comme un poisson.»

  • Roy Lewis

    POURQUOI J’AI MANGÉ MON PÈRE

    POCHE 3,50

    “Ta saloperie de feu va vous éteindre tous, toi et ton espèce, et en un rien de temps, crois-moi ! Yah ! Je remonte sur mon arbre, cette fois tu as passé les bornes, Edouard, et rappelle-toi, le brontosaure aussi avait passé les bornes, où est-il à présent ? Back to the trees ! clama-t-il en cri de ralliement. Retour aux arbres !” Les inventions et mésaventures d’Edouard, hominien de génie, auquel s’oppose son frère Vania, un écolo de la préhistoire, narrées avec les tics de langage de nos modernes ethnologues, ont valu à ce désopilant roman un succès immédiat.

  • Frank Conroy

    CORPS ET ÂME

    BROCHÉ 5,15

    A New York, dans les années quarante, un enfant regarde, à travers les barreaux du soupirail où il est enfermé, les chaussures des passants qui marchent sur le trottoir. Pauvre, sans autre protection que celle d’une mère excentrique, Claude Rawlings semble destiné à demeurer spectateur d’un monde inaccessible. Mais dans la chambre du fond, enseveli sous une montagne de vieux papiers, se trouve un petit piano désaccordé. En déchiffrant les secrets de son clavier, Claude va se découvrir lui-même : il est musicien. Ce livre est l’histoire d’un homme dont la vie est transfigurée par un don. Son voyage, à l’extrémité d’une route jalonnée de mille rencontres, amitiés, amours romantiques, le conduira dans les salons des riches et des puissants, jusqu’à Carnegie Hall… La musique, évidemment, est au centre du livre – musique classique, grave et morale, mais aussi le jazz, dont le rythme très contemporain fait entendre sa pulsation irrésistible d’un bout à l’autre du roman. Autour d’elle, en une vaste fresque foisonnante, Frank Conroy brosse le tableau fascinant, drôle, pittoresque et parfois cruel d’un New York en pleine mutation.

  • Salinger J.D.

    L’ATTRAPE-CœURS

    BROCHÉ 3,30

    Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J. D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d’œuvre, “L’attrape-cœurs”, roman de l’adolescence le plus lu du monde entier, est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

  • Jeffrey Archer

    LE SENTIER DE LA GLOIRE

    POCHE 4,50

    Le 8 juin 1924, à environ 620 pieds du mont Everest, George Leigh Mallory, alpiniste de renommée mondiale, et son compagnon de cordée Andrew Irvine, sont aperçus vivants pour la dernière fois. Soixante-quinze ans plus tard, le neuf mai 1999, une expédition américaine découvre à 8229 mètres sur la face nord de l’Everest, le corps exceptionnellement conservé de George Mallory. Une question se pose alors : est-il mort tandis qu’il tentait d’accéder au sommet ou a-t-il péri sur le chemin du retour ? A-t-il pu, comme il le souhaitait, fouler la neige vierge de l’Everest et y déposer la photo de sa bien-aimée ? George a-t-il mérité de trôner au panthéon des grands explorateurs ? Découvrez le destin extraordinaire d’un homme qui a voulu contempler le monde sous un angle neuf, d’un homme fou et attachant qui continue à soulever les interrogations et à alimenter les débats…

  • Jenni Fagan

    LES BUVEURS DE LUMIÈRE

    POCHE 4,00

    Dylan n’a jamais connu pareil bonheur : le sourire étourdissant de Constance, la joie de Stella qui court parmi les enfants sur la pelouse. Les flammes bondissent et illuminent les visages des habitants de la communauté de Clachan Fells, qui festoient à la lueur du feu crépitant. Alors que l’apocalypse gronde, tous ont décidé de vivre de lumière, de gin et de se préparer, ensemble, à la fin du monde. Née en Écosse, Jenni Fagan est poète et romancière. Son premier roman, La Sauvage, a été unanimement salué par la critique. ” Visions grandioses, personnages formidables, suspense haletant, style à couper le souffle – vive Fagan ! ” L’Obs Traduit de l’anglais (Écosse) par Céline Schwaller

  • NICK HORNBY

    SLAM

    POCHE 4,00

    Sam a quinze ans. Ses passions : le skate et les filles. Son mentor, Tony Hawk, le champion du monde de la discipline, avec lequel il communique via un poster géant punaisé au mur de sa chambre. Si ce n’était les angoisses chroniques de sa mère, son petit monde serait parfait. Mais l’amour, c’est comme le skate : un accident est vite arrivé. Sa petite amie, la très belle et intimidante Alicia, lui annonce qu’elle est enceinte et bien décidée à garder le bébé… Pour Sam, c’est la gamelle du siècle, le fameux “slam” que redoutent tant les skateboarders ! Entre fous rires et émotions, récit de la traversée forcée d’un adolescent dans l’âge adulte… ” Slam, avec son humour et sa lucidité, son style dépouillé et oral sur fond de pop culture, reste un pur moment de Nick Hornby. ” Marie Rogatien, Le Figaro Magazine

  • Edgar Allan Poe

    HISTOIRES GROTESQUES ET SÉRIEUSES

    POCHE 4,60

    “Poe est l’écrivain des nerfs. Chez lui, toute entrée en matière est attirante sans violence, comme un tourbillon. Sa solennité surprend et tient l’esprit en éveil. On sent tout d’abord qu’il s’agit de quelque chose de grave. Et lentement, peu à peu, se déroule une histoire dont tout l’intérêt repose sur une imperceptible déviation de l’intellect, sur une hypothèse audacieuse, sur un dosage imprudent de la Nature dans l’amalgame des facultés. Le lecteur, lié par le vertige, est contraint de suivre l’auteur dans ses entraînantes déductions. Aucun homme n’a raconté avec plus de magie l’absurde s’installant dans l’intelligence et la gouvernant avec une épouvantable logique.” Charles Baudelaire.

  • Tom Perrotta

    PROFESSEUR D’ABSTINENCE

    POCHE 3,80

    Exercer le métier de professeur d’éducation sexuelle dans la ville de Stonewood Heights relève du sacerdoce. La très traditionaliste Église du Tabernacle ne tolère aucune entorse à la morale. Ruth Ramsey, divorcée et mère de deux filles, se voit donc obligée de revoir ses méthodes pédagogiques quelque peu… originales. Heureusement, Ruth n’a pas dit son dernier mot !Né en 1961 dans le New Jersey et diplômé de Yale, Tom Perrotta signe des livres corrosifs sur les paradoxes de son pays. Son roman Les Enfants de chœur, adapté au cinéma par Todd Field en 2007 et nominé aux Oscars, est également disponible en Points,« Jouant habilement des paradoxes, Tom Perrotta signe une radiographie satirique de l’Amérique contemporaine et invite le lecteur à ne pas se fier aux apparences. »MarianneTraduit de l’anglais (États-Unis) par Madeleine Nasalik

  • Gerald Vizenor

    DES NOUVELLES DES INDIENS D’AMÉRIQUE DU NORD

    POCHE 7,50

    1 unité(s) de cet article soldée(s) à partir du 8 janvier 2020 8h (uniquement sur les unités vendues et expédiées par Amazon)Les auteurs de ces récits originaux créent un style – reflet de personnages, d’expériences et de points de vue divers – dans des histoires nées de traditions passées inaliénables et toujours vivaces. Les narrations choisies insufflent un sentiment nouveau de survie qui dépasse le thème conventionnel de la victimisation tragique. Ces nouvelles témoignent d’une métamorphose de la littérature des Indiens d’Amérique du Nord et, dans leur production littéraire du réel, symbolisent la survivance active théorisée par Vizenor. Chacun à leur manière, les auteurs ouvrent le sésame d’une sémantique indienne peu commune et donnent accès à un monde intérieur jusqu’alors souvent refoulé tout en incarnant certains aspects libérateurs de la fiction. L’ensemble dépasse de loin le classique refus du manichéisme chrétien et l’affirmation indienne de la complémentarité entre le bien et le mal. Ces voix indiennes qui se font entendre ici prennent le contre-pied de l’habituelle – voire pratique – posture victimaire où prospèrent, face aux mouvements du monde, renoncement et claustration. Gerald VIZENOR Présentation Pour Gerald Vizenor s’il n’y a pas, bien sûr, un peuple indien mais diverses tribus, il déconstruit par l’ironie l’idée d’indianité, création du colonisateur. Pour lui, la pitié et la peur entraînent une victimisation tragique qui nie l’humour et la sagesse de la culture tribale et met en valeur l’hégémonie du pouvoir dominant. Afin de résister à l’enfermement de la tragédie, Vizenor utilise l’humour pour se rebeller contre les idéaux esthétiques occidentaux et défier la notion de forme concrète. Ainsi use-t-il de créations verbales, comme le mot survivrance, porteur d’un processus en mouvement plutôt que la simple continuité des anciennes traditions dans le monde moderne. Sommaire : Stephen GRAHAM JONES Saigne en moi Eric GANSWORTH Réparer les peaux Frances WASHBURN L’Affaire Elsie Gerald VIZENOR Hiroshima Bugi : Atomus 57 Diane GLANCY Dessein du ciel nocturne Gerald Vizenor Né en 1932 en Amérique au sein du peuple chippewa, Gerald Vizenor a été élevé dans la réserve de White Earth et à Minneapolis. Après une brillante carrière universitaire, il est actuellement professeur à l’université du Nouveau-Mexique. Auteur d’une vingtaine de livres, il effectue chaque année de nombreuses conférences ; en tant qu’éditeur, il a permis à des auteurs indiens comme Louis Owens ou Aaron Carr d’être publiés. Son travail a été couronné par de nombreuses récompenses. Stephen Graham Jones Stephen Graham Jones, Blackfeet, est professeur d’anglais à Texas Tech University. Il est l’auteur de plusieurs romans qui lui ont valu la reconnaissance de ses pairs. Eric Gansworth Eric Gansworth, membre de la nation onondaga, a été élevé dans la réserve tuscarora, dans l’État de New York. Il est professeur d’anglais et auteur en résidence au Cnisius College de Buffalo, New York. Auteur de six ouvrages, il a aussi conçu et édité une anthologie d’écrits dus à des Indiens d’Amérique. Frances Washburn Frances Washburn, une Lakota, a grandi dans la réserve des Sioux oglalas de Pine Ridge, dans le Dakota du Sud. Titulaire d’un doctorat de l’Université du Nouveau-Mexique, elle s’adonne à l’écriture tout en enseignant à l’université d’Arizona, à Tucson. Diane Glancy Diane Glancy, d’origine cherokee, est née en 1941 dans le Missouri. Devenue artiste en résidence au Conseil pour les Arts de l’Oklahoma, elle écrit plusieurs livres et devient professeur spécialiste de la littérature indienne au Macalester College à St-Paul, Minnesota.

  • Laura Moriarty

    UN ÉTÉ AVEC LOUISE

    POCHE 4,50

    Wichita, Kansas, 1922. Sur le quai de la gare, deux femmes s’apprêtent à partir pour New York. L’une va rejoindre son destin, l’autre ses origines. Louise Brooks a 15 ans. Effrontée, sensuelle, rebelle, elle rêve de théâtres, de clubs de jazz, d’hommes et surtout de liberté. L’apprentie danseuse arbore déjà la frange bien découpée qui fera d’elle une icône du cinéma muet. Cora a vingt ans de plus et des principes plein son corset. Des secrets, aussi. Ce rôle de chaperon que lui ont confié les Brooks, elle ne l’a pas accepté par hasard…

  • George Orwell

    1984

    POCHE 4,90

    De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face. Big Brother vous regarde, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée.

  • Paul Auster

    TRILOGIE NEW-YORKAISE

    POCHE 4,90

    Cité de verre – Revenants – La Chambre dérobée

    De toutes les qualités qui ont justifié le succès de la «Trilogie new-yorkaise», l’art de la narration est sans doute la plus déterminante. C’est qu’il suffit de s’embarquer dans la première phrase d’un de ces trois romans pour être emporté dans les péripéties de l’action et étourdi jusqu’au vertige par les tribulations des personnages. Très vite pourtant, le thriller prend une allure de quête métaphysique et la ville, illimitée, insaisissable, devient un gigantesque échiquier où Auster dispose ses pions pour mieux nous parler de dépossession.

  • Sue Monk Kidd

    L’INVENTION DES AILES

    POCHE 4,80

    Caroline du Sud, 1803. Fille d’une riche famille de Charleston, Sarah Grimké sait dès le plus jeune âge qu’elle veut faire de grandes choses dans sa vie. Lorsque pour ses onze ans sa mère lui offre la petite Handful comme esclave personnelle, Sarah se dresse contre les horribles pratiques de telles servilité et inégalité, convictions qu’elle va nourrir tout au long de sa vie. Mais les limites imposées aux femmes écrasent ses ambitions. Une belle amitié nait entre les deux fillettes, Sarah et Handful, qui aspirent toutes deux à s’échapper de l’enceinte étouffante de la maison Grimké. À travers les années, à travers de nombreux obstacles, elles deviennent des jeunes femmes avides de liberté et d’indépendance, qui se battent pour affirmer leur droit de vivre et se faire une place dans le monde. Une superbe ode à l’espoir et à l’audace, les destins entrecroisés de deux personnages inoubliables !

Affichage de 41–60 sur 463 résultats