Yasushi Inoué

3 résultats affichés

  • Yasushi Inoué

    LE FUSIL DE CHASSE

    POCHE -55% ! 3,00

    A bout de forces, trop fatiguée pour bouger le petit doigt je laissai machinalement mon regard s’attacher à ton reflet sur la vitre. Tu avais fini de frotter le canon et tu remontais la culasse, que tu avais également nettoyée. Alors tu levas et abaissas plusieurs fois le fusil en épaulant à chaque fois. Mais peu après le fusil ne bougea plus. Tu l’appuyas fermement contre ton épaule et tu visas, en fermant un oeil. Je me rendis compte que le canon était manifestement dirigé vers mon dos.Yasushi InouéLe Fusil de chasse, ou les multiples facettes d’une impossible passion. Trois lettres, adressées au même homme par trois femmes différentes, forment la texture tragique de ce récit singulier. Au départ, une banale histoire d’adultère. A l’arrivée, l’une des plus belles histoires d’amour de la littérature contemporaine. Avec une formidable économie de moyens, dans une langue subtilement dépouillée, Yasushi Inoué donne la version éternelle du couple maudit.

  • Yasushi Inoué

    LA MORT, L’AMOUR ET LES VAGUES

    POCHE -38% ! 3,50

    Trois couples se croisent. Trois couples se cherchent, s’avouent, se dérobent ou se quittent. Et la vie, petit à petit, les reprend. Faux-semblants des sentiments (La Mort, l’amour et les vagues), illusions perdues (Le Jardin de pierres) ou frustrations inavouées (Anniversaire de mariage), trois courts récits regroupés autour du même lieu commun: l’amour, ou plutôt la comédie de l’amour. Un regard ironique, bienveillant ou attendri, féroce parfois, pour mieux dévoiler – comme Inoue le faisait dans Le Fusil de chasse – les ombres et les doutes, les troubles cachés de l’homme devant l’amour, la mort et la vie.

  • Yasushi Inoué

    RÊVES DE RUSSIE

    BROCHÉ -44% ! 11,00

    De tous les grands romans d’Inoué, c’est l’un des plus ouvertement  » aventureux  » – non le moins désabusé : le fait de savoir, dès la préface de l’auteur, que ces Rêves de Russie ne font que raconter une histoire parfaitement authentique ne console en rien, bien au contraire, la tristesse qui nous tient à l’instant de refermer le livre. A la fin du XVIIIe siècle, Daikokuya Kôdayû, capitaine du Shinshômaru, poussé par les vents vers le nord avec ses compagnons, fait naufrage aux abords d’une île située juste au sud du détroit de Béring. La moitié des survivants périt faute de pouvoir s’habituer au terrible climat. Les autres apprennent à vivre en imitant les sauvages de l’endroit et en se liant à quelques Russes explorant les parages, dont ils apprennent la langue et les coutumes. Les aventures du brave Kôdayû ne font que commencer… On le suit ensuite jusqu’aux rivages de la Sibérie, qu’il atteint à bord d’une embarcation de fortune ; puis jusqu’à Irkoutsk où l’un de ses compagnons, amputé après avoir eu une jambe gelée, se convertit à la religion orthodoxe ; et de là à Saint-Pétersbourg où il est reçu par la Grande Catherine en personne, avant d’être autorisé à regagner, après mille tribulations, son lointain archipel. Terrible retour où l’attendent l’incompréhension des siens, leur suspicion… et une solitude pire encore que l’exil. Inoué signe, avec ces aventures d’un Ulysse nippon – un Ulysse puni -, l’un de ses livres les plus amers… mais non le moins bouleversant.

3 résultats affichés