Lucía ETXEBARRIA

4 résultats affichés

  • Lucía ETXEBARRIA

    UN MIRACLE EN ÉQUILIBRE

    POCHE -51% ! 4,00

    Loin des clichés, Lucía Etxebarria livre, à travers cette longue lettre d’une jeune mère à sa fille, une réflexion jubilatoire sur la féminité actuelle. Tour à tour drôle, piquante et poétique, elle lui parle des désirs multiples et parfois contraires qui tiraillent le cœur de la femme moderne : être indépendante, attirante, active, aimante, l’une après l’autre ou toutes à la fois. Elle lui parle aussi de ses doutes d’écrivain et de l’inspiration capricieuse. Ce roman bourré d’humour et d’émotion a reçu le prestigieux prix Planeta, équivalent espagnol du prix Goncourt.  » Lucía Etxebarria décape la maternité avec l’humour qu’on lui connaît, mais aussi avec une profondeur et une émotion nouvelles  » Olivia de Lamberterie, Elle

  • Lucía ETXEBARRIA

    AIME-MOI, POR FAVOR !

    POCHE -51% ! 3,50

    Fou, impossible, fusionnel, contre nature, examiné dans tous ses états mais toujours du point de vue des femmes, l’amour est le fil secret qui traverse ces histoires. D’un bout à l’autre du spectre social, ces quinze instantanés dressent un bilan choc de la condition féminine au XXIe siècle. Impertinente, Lucía Etxebarria croque sans concession et avec un humour cru les relations homme-femme, femme-femme, et plus si affinités… Sa morale,  » plutôt seule que mal accompagnée « , touche aux nerfs de nos existences chaotiques et retrouve la densité d’Amour, Prozac et autres curiosités. Une virée speed au cœur de la féminité vraie et émouvante.  » Un drôle de kaléidoscope affectif, bien fracassé.  » Clémence Boulouque, Madame Figaro

  • Lucía ETXEBARRIA

    BEATRIZ ET LES CORPS CÉLESTES

    POCHE -51% ! 4,00

    Beatriz, jeune Madrilène de 22 ans, aime follement Mónica, une mangeuse d’hommes compulsive. Lasse de cette passion destructrice, elle fuit Madrid pour Édimbourg, où elle rencontre l’amour de Ralph mais aussi la tendresse de Cat, lesbienne convaincue. Entre rêves et nostalgie, Beatriz poursuit son éducation sentimentale … Et apprendra qu’il faut parfois se brûler aux corps célestes pour espérer renaître de ses cendres.  » L’auteur d’Amour, Prozac et autres curiosités revient ici sur le désarroi des jeunes filles modernes, larguées dans un monde qui ne tourne pas rond. Mais, cette fois, les jolies étoiles filantes plongent tout droit dans le trou noir.  » Elle Prix Nadal 1998

  • Lucía ETXEBARRIA

    DE L’AMOUR ET AUTRES MENSONGES

    POCHE -55% ! 4,00

    La célébrité est une déesse capricieuse, elle échappe à ceux qui la poursuivent et s’offre à ceux qui ne la désirent pas. Ruth, fillette fragile de trente-trois ans, yeux verts et chevelure rougeoyante, est une icône médiatique. Happée par le monde de l’image, cette jeune réalisatrice fait grimper les ventes de la presse people. Dans ce monde fébrile et truqué du show-business espagnol, elle rencontre Juan, jeune écrivain provincial en quête de notoriété. Entre ces deux êtres que tout sépare naît un amour sauvage et possessif.  » Luc%C3%ADa Etxebarr%C3%ADa, auteur d’Amour, Prozac et autres curiosités, nous entraîne dans une fresque flamboyante qui mêle tragédie amoureuse et comédie. Un roman attachant comme un film de Pedro Almodóvar.  » Fémina  » Un saisissant portrait de femme, d’une beauté dénuée d’artifices, à l’image de cette héroïne atypique. » Valeurs Actuelles Prix Primavera 2001

4 résultats affichés