Littérature asiatique

Affichage de 1–12 sur 45 résultats

  • Yasushi Inoué

    LE FUSIL DE CHASSE

    POCHE -55% ! 3,00

    A bout de forces, trop fatiguée pour bouger le petit doigt je laissai machinalement mon regard s’attacher à ton reflet sur la vitre. Tu avais fini de frotter le canon et tu remontais la culasse, que tu avais également nettoyée. Alors tu levas et abaissas plusieurs fois le fusil en épaulant à chaque fois. Mais peu après le fusil ne bougea plus. Tu l’appuyas fermement contre ton épaule et tu visas, en fermant un oeil. Je me rendis compte que le canon était manifestement dirigé vers mon dos.Yasushi InouéLe Fusil de chasse, ou les multiples facettes d’une impossible passion. Trois lettres, adressées au même homme par trois femmes différentes, forment la texture tragique de ce récit singulier. Au départ, une banale histoire d’adultère. A l’arrivée, l’une des plus belles histoires d’amour de la littérature contemporaine. Avec une formidable économie de moyens, dans une langue subtilement dépouillée, Yasushi Inoué donne la version éternelle du couple maudit.

  • Xinxin Zhang

    FOLIE D’ORCHIDEES (UNE)

    POCHE -36% ! 5,00

    C’est à un véritable engouement que se trouve livrée une petite ville de la Chine populaire : l’orchidée Nobilis s’y cultive et s’y vend à prix d’or. Au point que cette précieuse ressource menace l’ordre moral. Médecin méritant, le docteur Lu tente d’échapper au vertige. Mais de la noire orchidée monte la triple séduction du luxe, de la richesse, de la nouveauté… Telle est en effet la réussite de Zhang Xinxin : incarner dans une fleur d’inavouables désirs trop longtemps refoulés. On comprend qu’en Chine la plume de Zhang Xinxin soit si fameuse. La romancière n’a pas sa pareille pour faire entendre les aspirations et les contradictions de l’époque actuelle. C’est pourquoi ce bref récit – mené tambour battant, et qui se lit comme un roman policier – suscita de sévères critiques dans les milieux « conservateurs ». Quant au public, il lui fit un triomphe.

  • Yasunari Kawabata

    PAYS DE NEIGE

    POCHE -49% ! 3,50

    À trois reprises, Shimamura se retire dans une petite station thermale, au c?ur des montagnes, pour y vivre un amour fou en même temps qu’une purification. Chaque image a un sens, l’empire des signes se révèle à la fois net et suggéré. Le spectacle des bois d’érable à l’approche de l’automne désigne à l’homme sa propre fragilité.«Le rideau des montagnes, à l’arrière-plan, déployait déjà les riches teintes de l’automne sous le soleil couchant, ses rousseurs et ses rouilles, devant lesquelles, pour Shimamura, cette unique touche d’un vert timide, paradoxalement, prenait la teinte même de la mort.»Yasunari Kawabata, le plus grand écrivain japonais contemporain, a obtenu le prix Nobel de littérature en 1968.

  • P'ou Song-ling

    LA FEMME À LA VESTE VERTE: CONTES EXTRAORDINAIRES DU PAVILLON DU LOISIR

    POCHE -25% ! 1,50

    Etudiant au monastère de la Source aux Eaux Savoureuses, Yu s’est levé pour lire en pleine nuit. Mais il est interrompu par la soudaine apparition d’une exquise jeune femme, vêtue d’une veste verte et d’une très longue jupe, qui le complimente pour son zèle nocturne. Pour Yu, en admiration devant sa taille de guêpe, si fine que l’on peut l’enserrer des deux mains, c’est le coup de foudre. Mais qui est cette irrésistible créature ? Ou plutôt, qu’est-elle vraiment ? Dans ces sept contes fantastiques peuplés de fantômes et de créatures magiques, les frontières s’estompent entre les hommes et les animaux, entre les vivants et les morts.

  • Shôhei Ôoka

    LES FEUX

    BROCHÉ -57% ! 6,50

    C’est un portrait terrible de la guerre et de ses ravages que nous livre Shohei Ôoka dans ce roman considéré comme un des chefs-d’?uvre de la littérature japonaise de l’après-guerre. Car le drame de Tamura, simple soldat et intellectuel dans le civil, envoyé dans la jungle des Philippines, où il rencontre la solitude, la faim, la peur et finalement sa propre folie, ne concerne pas seulement les Japonais ; ce drame symbolise de manière universelle la tragédie de tous les hommes, soldats ou civils, pris dans l’engrenage d’une guerre dont la logique leur échappe, mais qui finit par les dévorer, marquant à vie ceux qui lui survivent. Tamura n’est pas un « héros » dans le sens traditionnel du terme ; il est bien trop humain pour l’être ou pour le devenir. Ce qui le rend peut-être héroïque, c’est sa quête entêtée et désespérée de l’humain, même quand les choix qui lui sont imposés sont barbares. Portrait minutieux, acéré, sans complaisance, mais plein de compassion, du calvaire et de l’angoisse existentielle d’un être soumis aux pires agressions. « Les feux » sont avant tout une réflexion philosophique sur l’extrême.

  • Junichirô Tanizaki,G. Renondeau

    LA CONFESSION IMPUDIQUE

    BROCHÉ -49% ! 3,50

    Un professeur d’université, à l’âge du démon de midi, n’arrive plus à satisfaire les exigences de sa femme plus jeune que lui d’une dizaine d’années et dotée d’un tempérament excessif. Après avoir essayé divers excitants, il s’aperçoit que la jalousie est pour lui un incomparable stimulant. Il fait tant qu’il jette sa femme dans les bras du fiancé de sa fille. La femme, qui trouve chez ce jeune homme vigoureux une ample compensation aux déficiences de son mari, continue à se montrer aussi exigeante à son égard. Et le malheureux professeur, épuisé par tant d’efforts, finit par succomber à une attaque.

  • Yasushi Inoué

    LA MORT, L’AMOUR ET LES VAGUES

    POCHE -38% ! 3,50

    Trois couples se croisent. Trois couples se cherchent, s’avouent, se dérobent ou se quittent. Et la vie, petit à petit, les reprend. Faux-semblants des sentiments (La Mort, l’amour et les vagues), illusions perdues (Le Jardin de pierres) ou frustrations inavouées (Anniversaire de mariage), trois courts récits regroupés autour du même lieu commun: l’amour, ou plutôt la comédie de l’amour. Un regard ironique, bienveillant ou attendri, féroce parfois, pour mieux dévoiler – comme Inoue le faisait dans Le Fusil de chasse – les ombres et les doutes, les troubles cachés de l’homme devant l’amour, la mort et la vie.

  • Yasushi Inoué

    RÊVES DE RUSSIE

    BROCHÉ -44% ! 11,00

    De tous les grands romans d’Inoué, c’est l’un des plus ouvertement  » aventureux  » – non le moins désabusé : le fait de savoir, dès la préface de l’auteur, que ces Rêves de Russie ne font que raconter une histoire parfaitement authentique ne console en rien, bien au contraire, la tristesse qui nous tient à l’instant de refermer le livre. A la fin du XVIIIe siècle, Daikokuya Kôdayû, capitaine du Shinshômaru, poussé par les vents vers le nord avec ses compagnons, fait naufrage aux abords d’une île située juste au sud du détroit de Béring. La moitié des survivants périt faute de pouvoir s’habituer au terrible climat. Les autres apprennent à vivre en imitant les sauvages de l’endroit et en se liant à quelques Russes explorant les parages, dont ils apprennent la langue et les coutumes. Les aventures du brave Kôdayû ne font que commencer… On le suit ensuite jusqu’aux rivages de la Sibérie, qu’il atteint à bord d’une embarcation de fortune ; puis jusqu’à Irkoutsk où l’un de ses compagnons, amputé après avoir eu une jambe gelée, se convertit à la religion orthodoxe ; et de là à Saint-Pétersbourg où il est reçu par la Grande Catherine en personne, avant d’être autorisé à regagner, après mille tribulations, son lointain archipel. Terrible retour où l’attendent l’incompréhension des siens, leur suspicion… et une solitude pire encore que l’exil. Inoué signe, avec ces aventures d’un Ulysse nippon – un Ulysse puni -, l’un de ses livres les plus amers… mais non le moins bouleversant.

  • Inoue-Y

    LE FUSIL DE CHASSE

    BROCHÉ -54% ! 3,50

    Stock. 5-08-1982. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 91 pages.. . . . Classification Dewey : 840.091-XX ème siècle

  • Thu Huong Duong

    TERRE DES OUBLIS

    POCHE -49% ! 4,50

    Alors qu’elle rentre d’une journée en forêt, Miên, une jeune femme vietnamienne, se heurte à un attroupement : l’homme qu’elle avait épousé quatorze ans auparavant et qu’on croyait mort en héros est revenu. Entre-temps Miên s’est remariée avec un riche propriétaire terrien, Hoan, qu’elle aime et avec qui elle a un enfant. Mais Bôn, le vétéran communiste, réclame sa femme. Sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari.Au fil d’une narration éblouissante, l’auteur plonge dans le passé de ces trois personnages, victimes d’une société pétrie de principes moraux et politiques, tout en évoquant avec bonheur la vie quotidienne de son pays, ses sons, ses odeurs, ses couleurs…Terre des oublis, roman de l’après-guerre du Viêtnam, est un livre magistral.

  • Bulbul Sharma

    LA COLÈRE DES AUBERGINES

    POCHE -55% ! 3,00

    Qui meurt dîne, La Colère des aubergines, Folie de champignons, Festin pour un homme mort… : quelques titres de ces récits donnent un avant-goût de leur saveur. Les histoires racontées, pleines d’odeurs de cuisine, puissamment évocatrices des rapports et des conflits entre les membres d’une maisonnée indienne, soulignent bien sûr le rôle déterminant qu’y jouent la nourriture et celles qui la préparent. Des femmes croquées sur le vif y livrent des instants de bonheur, des secrets de famille, d’amour, d’enfance qui ont parfois la violence du désir ou l’amertume de la jalousie. Mais les véritables héroïnes sont ces recettes qu’il s’agisse de confectionner un pickle de mangue, un gâteau de carottes ou un curry d’aubergines au yaourt, le lecteur goûtera, du palais et de la langue, l’alchimie des aromates indiens.

  • J. Courtney Sullivan

    LES DÉBUTANTES

    POCHE -52% ! 4,00

    « Bree, Celia, April et Sally avaient quitté leurs chambres de bonnes et emménagé à l’étage principal. Elles laissaient leurs portes ouvertes pendant la journée et criaient simplement pour se parler. Elles se vautraient sur les divans du salon après le repas du soir, se racontant des ragots et se lisant à voix haute des passages du New Yorker et de Vogue.» Elles se sont connues et aimées à l’université de Smith, haut lieu de la culture féministe. Le temps, le mariage, la vie d’adulte les ont séparées, jusqu’à la disparition de l’une d’entre elles. Face aux déceptions de l’existence, rien n’est plus précieux que les souvenirs et les amies des années de fac. Bree, Celia, April et Sally vont s’en rendre compte. Si Les Débutantes est d’abord un hymne à l’amitié, c’est également une réflexion passionnante sur l’indépendance des femmes dans notre société. Une réussite. Version Femina.

Affichage de 1–12 sur 45 résultats