Littérature allemande

Affichage de 1–12 sur 44 résultats

  • Thomas Mann

    LES BUDDENBROOK : LE DÉCLIN D’UNE FAMILLE

    POCHE -50% ! 5,50

    Les Buddenbrook, premier roman de Thomas Mann, devenu l’un des classiques de la littérature allemande, retrace l’effondrement progressif d’une grande famille de la Hanse au xixe siècle, de Johann, le solide fondateur de la dynastie, à Hanno, le frêle musicien qui s’éteint, quarante ans plus tard, dans un pavillon de la banlieue de Lübeck.Le style, tout en nuances, où l’émotion se teinte de connivence et d’ironie, d’affinités et de détachement, traduit parfaitement la relation que l’auteur entretient avec la réalité et accentue subtilement la transcription du lent processus de décadence.Les Buddenbrook ou le grand livre de la dégénérescence.

  • Ingeborg Bachmann

    TROIS SENTIERS VERS LE LAC

    POCHE -48% ! 4,50

    Ces cinq histoires de femmes viennoises sont autant de récits d’exil. Un grand livre sur le désespoir et la force féminins.

  • Thomas Bernhard

    DES ARBRES À ABATTRE: UNE IRRITATION

    POCHE -55% ! 4,00

    UNE IRRITATION Traduit de l’allemand par Bernard Kreiss Forêt, forêt de haute futaie, des arbres à abattre : Tel est le cri du cœur (et le cri de guerre) que ne peut s’empêcher de pousser le comédien du Burgtheater au cours du dîner artistique donné en son honneur, à l’issue de la première du Canard Sauvage, par les époux Auersberger, représentants on ne peut plus typiques de cette société artistique viennoise que l’auteur-narrateur abhorre et avec laquelle il se flatte d’avoir rompu une bonne fois pour toutes quelque trente ans auparavant. Forêt, forêt de haute futaie, des arbres à abattre : Parole emblématique opposant à une réalité monstrueusement tangible de l’artifice social le rêve d’un état naturel révolu (et peut-être à réinventer), mais aussi formule magique susceptible de calmer la formidable irritation qui gagne le narrateur au contact renouvelé de cette épouvantable société artistique viennoise qu’il s’était juré de fuir à jamais et à laquelle il est bien forcé de constater qu’il n’a pas cessé d’appartenir.

  • Dominique Bona

    STEFAN ZWEIG

    BROCHÉ -41% ! 12,50

    « Il y a un mystère Zweig : j’ai écrit ce livre pour tenter de le percer. Comment un écrivain aussi secret et discret a-t-il été capable d’allumer un feu chez ses créatures romanesques et de le faire partager à ses lecteurs ? Ce sont les origines de ce feu que j’ai cherché à découvrir à travers les péripéties de sa vie. Je suis allée à Vienne et à Salzbourg, dans cette Autriche finissante avec laquelle Zweig a entretenu des rapports si complexes d’amour-haine, puisque ce pays a été sa véritable patrie et la source de tant de souffrances. Je suis allée au Brésil, à Petropolis, haut lieu de son suicide et de son désespoir. Homme de passion, sous son élégance MittelEuropa, c’est un écrivain qui se livre difficilement. Il faut partir à sa recherche, décrypter ses amours et ses amitiés. Ce parfait homme de lettres en apparence est un artiste qu’attire la foudre – les folies d’Amok ou les tabous de la vie des femmes, que celles-ci osent à peine s’avouer à elles-mêmes, leurs voluptés secrètes. Ami de Romain Rolland, d’Emile Verhaeren, de Thomas Mann, de Joseph Roth, tous grands Européens qui croyaient comme lui à la paix, à l’amitié, dans un monde ouvert et concilié, cet écrivain raffiné, choyé par les élites, aurait pu demeurer comme l’archétype d’une civilisation disparue. Son prodige est d’avoir réussi à conquérir aujourd’hui un si vaste public. Loin de rejoindre dans les bibliothèques les auteurs à demi oubliés de son temps, Zweig rayonne. Il continue de séduire. On aime son style, rapide et sûr. Sa compassion, inégalable. Sa sensibilité d’écorché vif. Peut-être aussi les lueurs sombres, les fumées délétères de son ?uvre, qui correspondent si bien à nos angoisses, à nos tourments contemporains. Zweig était lui-même biographe : auteur de livres qui sont des modèles du genre, Marie Stuart ou Marie-Antoinette. C’était pour moi une dette d’écrire à mon tour sa biographie : tenter de rendre vivant cet homme de passion dans une biographie passionnée. »

  • Joseph Roth

    LA MARCHE DE RADETZKY

    BROCHÉ -49% ! 3,50
  • Alexander Lernet-holenia

    LE BARON BAGGE

    POCHE -38% ! 3,50

    Au plus fort de l’hiver de 1915, quelque part au sud des Carpates, un détachement de cent vingt cavaliers de l’armée austro-hongroise poursuit très au-delà de ses lignes un ennemi insaisissable. A travers l’immense plaine hongroise, ils franchissent peu à peu les frontières de l’étrange royaume qui n’appartient ni aux vivants ni aux morts, entre rêve et veille. Le baron Bagge, seul survivant du détachement, raconte, vingt ans après, au cours d’un bal à Vienne, l’aventure d’amour et de mort qui a bouleversé sa vie. Publié pour la première fois en 1936, le Baron Bagge est une des dernières chroniques de cavalerie et l’un des grands récits fantastiques de notre siècle. Pour sa manière de situer son récit aux confins de l’amour et de la mort, on a souvent rapproché Lernet-Holenia de Kleist.Né et mort à Vienne (1897-1976), Alexander Lernet-Holenia est un écrivain autrichien que d’aucuns considèrent comme l’un des plus importants du XXe siècle, alors même que son œuvre est quasiment ignorée en France. Aristocrate habsbourgeois, officier de cavalerie, il renonça à la carrière pour se consacrer au voyage et aux lettres. De son œuvre romanesque,

  • Alexander Lernet-holenia

    LE RÉGIMENT DES DEUX SICILES

    POCHE -48% ! 4,50

    Au plus fort de l’hiver de 1915, quelque part au sud des Carpates, un détachement de cent vingt cavaliers de l’armée austro-hongroise poursuit très au-delà de ses lignes un ennemi insaisissable. A travers l’immense plaine hongroise, ils franchissent peu à peu les frontières de l’étrange royaume qui n’appartient ni aux vivants ni aux morts, entre rêve et veille. Le baron Bagge, seul survivant du détachement, raconte, vingt ans après, au cours d’un bal à Vienne, l’aventure d’amour et de mort qui a bouleversé sa vie. Publié pour la première fois en 1936, le Baron Bagge est une des dernières chroniques de cavalerie et l’un des grands récits fantastiques de notre siècle. Pour sa manière de situer son récit aux confins de l’amour et de la mort, on a souvent rapproché Lernet-Holenia de Kleist. Né et mort à Vienne (1897-1976), Alexander Lernet-Holenia est un écrivain autrichien que d’aucuns considèrent comme l’un des plus importants du XXe siècle, alors même que son œuvre est quasiment ignorée en France. Aristocrate habsbourgeois, officier de cavalerie, il renonça à la carrière pour se consacrer au voyage et aux lettres. De son œuvre romanesque,

  • Joseph Roth

    LE MARCHAND DE CORAIL

    BROCHÉ -48% ! 11,50

    « Je n’aime que les affaires privées. Ce sont les seules qui m’intéressent. […] La vie privée des hommes, l’humain pur et simple, sont bien plus importants, plus grands, plus tragiques que toute notre vie publique », déclare le héros d’un roman de Joseph Roth. L’ « humain pur et simple », voilà sans conteste ce que l’auteur est parvenu à saisir dans les nouvelles rassemblées ici, peut-être plus encore que dans ses romans. Avec une tendresse qui n’exclut pas une ironie parfois mordante, il se penche sur des destinées obscures et solitaires afin d’en faire surgir toute la richesse et le tragique – comment ne pas penser, dans ces pages, au Flaubert d’Un cœur simple, tant admiré de Roth ? Sous des dehors ordinaires, les personnages des nouvelles sont capables des passions les plus insensées, tel ce chef de gare autrichien qui sacrifie une existence tranquille et bourgeoise à son amour pour une comtesse russe. Il y a là des originaux comme le comte Morstin du « Buste de l’empereur », qui ne se résout pas à admettre la chute de l’empire austro-hongrois et continue de vénérer François-Joseph Ier, ou encore Nissen Piczenik, l’humble juif ukrainien, que sa passion pour le corail mène à sa perte. Il y a aussi des victimes, innocentes marionnettes engluées dans leurs illusions, leur recherche d’un amour sincère, leur rêve d’absolu : Mizzi Schinagl dans « Un élève exemplaire » ou le jeune diplomate du « Triomphe de la beauté ». L’écriture élégante et nerveuse, le sens inouï de la concision narrative qui caractérisent aussi bien ses romans que ses nouvelles font de Joseph Roth l’un des prosateurs les plus singuliers et les plus attachants de la première moitié du XXe siècle.

  • Leo Perutz,Paul Frank,Jean-Jacques Pollet

    LE MIRACLE DU MANGUIER

    BROCHÉ -47% ! 9,50

    Dans la génération des écrivains de la Mitteleuropa qui compte notamment Franz Kafka, Stefan Zweig et Arthur Schnitzler, léo Perutz occupe sans doute une place à part. Son ironie incisive, sa fantaisie, son goût pour les intrigues fantastiques, son génie à mêler les genres lui acquièrent d’emblée parmi ses contemporains une immense popularité à laquelle contribue en partie Le Miracle du manguier. Publié en 1916 mais resté inédit depuis en français comme Le Cosaque et le rossignol, ce roman se joue à plaisir de tous les ressorts du  » divertissement « , enchaînant les énigmes aux rebondissements, l’apparition des personnages les plus insolites aux événements les plus étranges. Pour « invraisemblable » que soit cette histoire de fakir échappé des Indes et qui exerce désormais ses pouvoirs dans la serre d’un excentrique baron viennois, le lecteur se laisse irrésistiblement prendre au jeu de cette fable pérutzienne exotique, foisonnante et drôle.

  • Ernst Wiechert

    LA MORT DE MICHAËL

    BROCHÉ 9,00

    L’histoire de Michaël, le berger, rassemble les thèmes majeurs de l’œuvre de Wiechert : la solitude et la mort, la guerre et massacre des innocents, mais aussi et surtout l’amour de la Nature rédemptrice, l’hymne au Créateur de toutes choses. Dans un combat où la présence immanente des puissances du Mal et du Bien peut submerger les cœurs et les esprits, l’homme risque de se perdre comme de se sauver au prix d’un désordre intérieur déchirant, parfois d’une révolte expiatoire. De ses séjours dans les villes, l’auteur (1887-1950) garde un souvenir pénible associé au malaise et au dégoût que lui inspire la civilisation urbaine qu’il trouve démoniaque. Il a la nostalgie des paysages de sa Prusse-Orientale. Peu d’écrivains contemporains ont dépeint avec autant d’amour ces brousses, ces bois et ces lacs où il puisait sa force et son élan.

  • Hermann Hesse

    KNULP

    POCHE -58% ! 3,00

    L’Allemagne, début de siècle. Knulp, un vagabond vieillissant juste sorti de l’hôpital, revient au village de son enfance : il est malade, diminué, épuisé par ses années d’errance. Sans logis, il va de maison en maison, s’installe au gré de sa fantaisie chez l’un ou chez l’autre. Mais l’accueil qu’il reçoit est faussement chaleureux. Méfiance et rancune sont dans les têtes. Ses anciens camarades lui reprochent d’avoir gâché les dons qu’il possédait et de s’être abandonné à la vacuité de la vie de bohème…Avec Knulp, Hermann Hesse a brossé l’un de ses plus beaux portraits littéraires. Celui d’un être libre qui, pour orienter son existence, a préféré le rêve aux conventions sociales. Personnage complexe et attachant, Knulp compose une figure fascinante de dilettante doué dont le lecteur pénètre peu à peu les pensées les plus secrètes… Roman magique, apologie de la liberté, de la désinvolture et du désintéressement, Knulp est aussi une superbe méditation sur les blessures secrètes, la solitude et l’échec.

  • Paul Nizon

    CHIEN: CONFESSION À MIDI

    POCHE -47% ! 3,50

    «Chien» est le livre de la plus radicale des ruptures, l’histoire d’un homme qui a rompu les amarres, quitté sa famille, dénoué tout lien amoureux, répudié les valeurs du travail et de l’appartenance civique. Posté à l’angle d’une rue, déambulant sur les trottoirs, solitaire dans un jardin public, il fouille les poubelles à la recherche d’un vieux journal, savoure les destinées de compagnons lointains : exclus et marginaux, escrocs ou criminels. Et il se souvient. «Chien» est un roman antiromanesque et superbement asocial, un éloge de l’absolue liberté et de la solitude intense, délibérée, conduite par la nécessité extrême de la littérature.

Affichage de 1–12 sur 44 résultats