Boutique

7 résultats affichés

  • Bernard Clavel

    LA TABLE DU ROI

    BROCHÉ -48% ! 3,50

    Roman drame. Huis clos. Une fille et des hommes costauds face à des soldats de l’Empire et à des policiers du Royaume. Tout se passe en une nuit terrible sur un Rhône en crue. La Table du Roi, c’est ce rocher à fleur d’eau, au milieu du fleuve : là où patron Mathias a amarré sa barge alors que Napoléon vient de débarquer à Golfe Juan et monte vers la capitale… Quelques heures seulement qui décideront du sort de ces bateliers aux prises avec l’Histoire.

  • Bernard Clavel

    CELUI QUI VOULAIT VOIR LA MER

    POCHE 3,50

    Julien Dubois a dix-sept ans en 1940. L’apprenti pâtissier en toque et veste blanches qui rêve de découvrir le monde devient un homme. Sur le jura où habitent le père et la mère Dubois, déferle le flot de l’exode. Avant l’arrivée des troupes allemandes, julien, comme tous les garçons de son âge, part sur les routes. Commence alors, pour ses vieux parents, la longue attente angoissée du retour de l’enfant  » qui voulait voir la mer « .

  • Bernard Clavel

    COMPAGNONS DU NOUVEAU MONDE

    POCHE 3,50

    Il n’a pas pu résister à l’appel de la route. Il savait qu’il briserait le cœur de Marie et que, dans la forêt de Chaux, rien ne serait plus jamais pareil, mais Bisontin est finalement parti. Loin, très loin. Il s’est embarqué pour le Nouveau Monde avec Dolois-Coeur-en Joie, l’ami compagnon, et Séverine, la petite Malouine, dont il est profondément épris. A Québec, ils commencent une nouvelle vie encore une fois dans des conditions terriblement rudes. Ici il leur faut se protéger des élans furieux d’une nature indomptée, des Iroquois, des jésuites qui édictent leurs lois et surtout des coups incessants d’un destin qui semble bien décidé à continuer de les malmener.

  • Bernard Clavel

    LA SAISON DES LOUPS

    BROCHÉ 3,50
  • Bernard Clavel

    L’HERCULE SUR LA PLACE

    BROCHÉ 3,50

    « Nous avons tous le souvenir de maîtres dont l’enseignement nous a marqués. Quand je cherche parmi les miens, le visage qui s’impose est celui de Kid Léon. Ce n’était pas un philosophe, mais un hercule de place publique. Il n’avait jamais quitté l’école où il avait tout appris ; simplement, il avait fini par passer, sans s’en apercevoir, au rang de ceux qui enseignent. Cette école était la vie. Elle avait pour cadre la fête foraine. Kid enseignait, par l’exemple, la morale, l’honnêteté, le goût de la lutte loyale pour la vie en un monde où rien n’est facile. En somme, écrivant son histoire, c’est un peu l’aventure de notre amitié que je raconte. Je n’ai rien inventé, mais seulement transposé certains faits pour les plier à la forme de mon récit. » B.C.

  • Bernard Clavel

    LE COEUR DES VIVANTS

    BROCHÉ 3,50

    Dans la France envahie de 1941, Julien Dubois a 18 ans, l’âge de toutes les inquiétudes et de tous les espoirs.  » Celui qui voulait voir la mer  » rêve maintenant de France libre, de revanche et d’évasion vers Londres. C’est dans ce contexte historique dangereux qu’il rencontre Sylvie et connaît l’éblouissement du premier grand amour. Mais quand les Allemands pénètrent en zone sud, Julien comprend qu’il n’est plus temps de jouer les petits soldats amoureux. La guerre, la vraie, lui propose d’autres défis. Avec un courage proche de l’inconscience, il s’engage dans la lutte.

  • Bernard Clavel

    LES PETITS BONHEURS

    POCHE 2,50

    Éternel révolté, autodidacte de l’art et de la littérature, combattant épris de liberté et de dignité humaine, passionné respectueux de la nature, Bernard Clavel aime avant tout la simplicité. Son ouvrage de souvenirs en est le strict reflet. Il y retrace son enfance, sa Franche-Comté natale, les gens rencontrés et tous ses petits bonheurs accumulés qui deviennent ici comme autant de faits divers intimes. Il peint avec générosité les personnages fantomatiques d’une France ressurgie du passé telle une série de photographies sépia. Certes, il y a bien les heures sombres, « mais j’ai voulu les oublier un peu pour que les bons moments dominent ce qui risque toujours de noircir la vie », reconnaît l’écrivain. Dans la malle à souvenirs, il n’y a que du bonheur. Né en 1923 dans un milieu modeste, Bernard Clavel a exercé une multitude de petits métiers avant d’être reconnu en tant qu’écrivain. Une reconnaissance qui le conduira au Goncourt en 1968 avec Les Fruits de l’hiver et à l’une des œuvres littéraires contemporaines les plus abondantes et les plus diversifiées. En quarante ans, il a écrit plus de quatre-vingt-dix ouvrages traduits dans une vingtaine de pays et figure constamment au palmarès des trois auteurs préférés des Français.

7 résultats affichés